All Star Game

Actualité ASG

Cinq All-Star – J2 : Mark Payne de retour !

Le petit pivot de Limoges, Ousmane Camara, est le seul joueur de Pro A à avoir figuré à deux reprises dans l’équipe type de la journée…

Tout l’intérêt d’une sélection des All-Stars, c’est qu’elle suscitera toujours le débat. Comme cela a déjà été le cas sur le plateau de Buzzer, l’émission de SFR Sport du mardi (19H), où Stephen Brun a pu s’insurger, hier soir, de l’absence de Chris Warren, élu la semaine précédente et encore auteur d’une belle sortie avec Nanterre 92 face à Orléans (16 points, 8 passes décisives, 20 d’évaluation), le Dijonnais David Holston lui ayant été préféré. Ce qui valu à Stephen d’être repris de volée par David Cozette, toujours sur le ton de la plaisanterie, ce dernier s’insurgeant : « Ce n’est pas possible, il te doit de l’argent Warren ou quoi ? » Le tout avant que Pascal Donnadieu, lui aussi présent sur le plateau de Buzzer, alimente le débat, sourire aux lèvres, en invoquant un prétendu complot anti-Nanterre, le nouvel assistant-coach des Bleus protestant contre l’absence d’Heiko Schaffartzik auteur de 18 points à 100% (6 sur 6 à trois-points), lors de cette même rencontre face à Orléans…

Yeguete "puni" l'Elan...

Mais si ces débats, forcément emprunts d’une mauvaise foi criarde, font la saveur de l’exercice de l’élection d’un Cinq All-Star, les cinq meilleurs français, poste pour poste, qui ont été nommés cette semaine ont fière allure. Côté Français, au pivot, c’est Ousmane Camara, encore décisif avec le CSP à Nancy (14 points, 7 rebonds) en inscrivant deux paniers clés lors de la prolongation (100-94 au final pour Limoges), qui a reçu une deuxième nomination consécutive. Chapeau ! A ses côtés, Wilfried Yeguete, qui a « puni » ses anciens coéquipiers de Pau-Lacq-Orthez en cumulant 14 points à 7 sur 12 et 8 rebonds pour 17 d’évaluation, prend le deuxième poste d’intérieur disponible. On peut toujours regretter l’absence de Vincent Poirier, non élu la semaine précédente malgré un très bon match face à Nancy (19 d’éval.), et qui, s’il n’était pas éligible cette semaine, la règle imposant que les membres de ce Cinq All-Star fassent partie d’une équipe gagnante, n’en a pas moins encore livré un énorme match à Gravelines (20 points, 12 rebonds, 29 d’évaluation).

A l’extérieur, la sélection d’Axel Julien a forcément fait l’unanimité, le #DLSIxième homme de la semaine, habituellement meneur mais décalé en poste 2 ce week-end pour recevoir les « offrandes » de David Holston, lui aussi nommé (voir ci-dessous), ayant produit une partie exceptionnel d’adresse : 27 points à 10 sur 12, dont 5 sur 7 à trois-points, pour une évaluation de 29 ! Dans les ailes, Yakuba Ouattara n’a pas scoré comme un fou (6 points), mais bien noirci la feuille de stats (7 rebonds, 2 passes décisives, 2 contres, 2 interceptions) et eu un impact défensif énorme lors de la destruction en règle de la brillante attaque de Chalon sur les remparts monégasques (68-52 pour l’ASM et des shooteurs de l’Elan tenus à 34,4 % !). Le dernier élu du Cinq français est Nicolas Lang, discret mais décisif lors de la victoire de l’ASVEL à Strasbourg, dans le remake de la finale de l’an passé : 14 points à 5 sur 7 aux tirs.

Klemen Prepelic

Klemen Prepelic (Limoges CSP)

Parmi les étrangers, David Holston (Dijon) n’a certes marqué que 9 points, laissant le scoring à Axel Julien, mais ses dix passes ont été… décisives dans la belle victoire de la JDA face au Portel (95-78). Klemen Prepelic (Limoges), a lui dû rassurer les fans limougeauds en enquillant 24 points à 7 sur 13, dont 5 sur 9 à trois points, 4 rebonds et autant de passes (26 d’évaluation), dont quelques paniers impressionnants à distance NBA. L’autre poste d’extérieur est revenu à un Mark Payne aussi brillant avec Châlons-Reims, face à Cholet (80-72 à la Meilleraie) qu’il avait été discret au CSP l’an passé (15 pts, 9 rbds, 4 interceptions pour 23 d’éval.). Son compère Alex Young (27 points), n’a pas été bien loin de figurer dans ce cinq également… A l’intérieur enfin, Ryan Pearson, l’atypique poste 4-3 gaucher du Mans, auteur de 27 points (8/14 aux tirs, dont 4/6 à 3-pts), 13 rebonds, 2 passes et autant de contres et d’interceptions, dans un style et avec un look « à la James Harden », a écrasé la concurrence, alors que Chris Otule, le très solide intérieur américano-nigérian des Sharks (2,11 m, 22 ans), qui présente la particularité d’être né avec un seul œil, le second n’étant pas assez développé (il porte un œil de verre), a produit un nouveau match exceptionnel au pivot : 19 points à 80% aux tirs et 7 rebonds à Hyères-Toulon, après avoir cumulé 20 points à 8 sur 11 et 6 rebonds la semaine précédente face à Châlons-Reims.

Journée 1 - les 10 All Stars des rédactions de SFR Sport

Cinq majeur françaisSél.

Cinq majeur étrangers

Sél.

Axel Julien (Dijon)

Axel Julien

27 pts, 5 rbds, 3 pds, 29 d'éval

1

David Holston (Dijon)

David Holston

9 pts, 10 pds, 21 d'éval

1

Yakuba Ouattara (Monaco)

Yakuba Ouattara

6 pts, 7 rbds, 2 pds, 13 d'éval

1

Klemen Prepelic (Limoges)

Klemen Prepelic

24 pts, 4 rbds, 4 pds, 26 d'éval

1

Nicolas Lang (Lyon-Villeurbanne)

Nicolas Lang

14 pts, 3 rbds, 14 d'éval

1

Mark Payne (Châlons-Reims)

Mark Payne

15 pts, 9 rbds, 4 int, 23 d'éval

1

Ousmane Camara (Limoges)

Ousmane Camara

14 pts, 7 rbds, 17 d'éval

2

Ryan Pearson (Le Mans)

Ryan Pearson

27 pts, 13 rbds, 34 d'éval

1

Wilfried Yeguete (Le Mans)

Ousmane Camara

14 pts, 8 rbds, 17 d'éval


1

Chris Otule (Antibes)

Chris Otule

19 pts, 7 rbds, 19 d'éval

1

Les nominations 2016-2017

Français : Ousmane Camara (Limoges, 2), Axel Julien (Dijon, 1), David Michineau (Hyères-Toulon, 1), Yakuba Ouattara (Monaco, 1), Lahaou Konate (Le Mans, 1), Nicolas Lang (Lyon-Villeurbanne, 1), Amara Sy (Monaco 1), Jean-Michel Mipoka (Pau-Lacq-Orthez, 1), Wilfried Yeguete (Le Mans, 1)

Etrangers : David Holston (Dijon, 1), Chris Warren (Nanterre, 1), Klemen Prepelic (Limoges, 1), Jamal Shuler (Monaco, 1), Mark Payne (Châlons-Reims, 1), Jason Rich (Paris-Levallois, 1), Ryan Pearson (Le Mans, 1), Tim Blue (Antibes, 1), Chris Otule (Antibes, 1), Talib Zanna (Nanterre, 1)