Match des ChampionsTerminé
Chalon/SaôneChalon/Saône69
NanterreNanterre95
19-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Le PortelLe Portel0
CholetCholet0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Aix-MaurienneAix-Maurienne0
Fos-sur-MerFos-sur-Mer0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Charleville-MézièresCharleville-Mézières0
DenainDenain0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
EvreuxEvreux0
CaenCaen0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
QuimperQuimper0
PoitiersPoitiers0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
LilleLille0
Le HavreLe Havre0
22-09-2017 20:00
1ère journéeParier
AntibesAntibes0
StrasbourgStrasbourg0
22-09-2017 20:30
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
RoanneRoanne0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
DijonDijon0
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Chalon/SaôneChalon/Saône0
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez0
23-09-2017 18:30
1ère journéeParier
Hyères-ToulonHyères-Toulon0
BoulazacBoulazac0
23-09-2017 19:30
1ère journéeParier
LevalloisLevallois0
MonacoMonaco0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Le MansLe Mans0
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
NanterreNanterre0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
LimogesLimoges0
24-09-2017 18:30

Actualité

Saison 2010-2011 : Le deuxième titre des Cougars

Pour célébrer les 30 ans de la LNB, nous vous proposons un retour sur les saisons passées. En 2010-11, Nancy remporte le titre en finale face à Cholet tandis que Nanterre est champion de Pro B.

Nancy, champion de France 2011

Pro A

 

 

Champion de France : SLUC Nancy
Finale : Nancy bat Cholet : 76-74

Le deuxième titre des Cougars

Trois ans après le premier sacre de son histoire, le SLUC Nancy remet le couvert au POPB. Les Cougars se sont débarrassés de leur image de loosers…

A l’orée de la saison 2010-11, les favoris pour le titre se nomment ASVEL, Le Mans, Gravelines-Dunkerque et bien sûr le champion de France en titre, Cholet Basket. Le SLUC Nancy arrive un bon cran derrière dans les prédictions. En vérité, le club quadruple finaliste de Pro A - entre 2005 et 2008 - a reculé dans la hiérarchie. La perte de son leader, le dominicain Ricardo Greer, parti rejoindre la SIG, tandis que Tremmell Darden a fait le chemin inverse, n’est pas anodine.

Jean-Luc Monschau annonce une fin de cycle. Mais à bien y regarder, le SLUC ne repart pas dans l’inconnue, loin de là. Trois joueurs sont restés : Seidou Njoya, Stephen Brun et Akin Akingbala. Trois anciens de la maison ont fait leur retour au Palais des Sports Jean Weille : John Linehan, Victor Samnick et Moussa Badiane. « C’était presque un choix cornélien de sélectionner les joueurs, j’en avais dix qui voulaient revenir ! », déclare le coach dans Maxi-Basket. Deux shooteurs, Kenny Grant et Ralph Mims complètent un recrutement peut-être pas clinquant mais malin et précis.

Seulement un premier hic survient dès la troisième journée. Le pistoléro Ralph Mims s’écroule sur le parquet de Poitiers. Bilan : rupture du ligament croisé. Fin de saison pour l’ex-Choralien. Il sera remplacé par Willie Deane. Dans leur malheur, les Nancéiens ont tiré le gros lot. On s’en apercevra en playoffs…

Mal embarquée après six journées (3v-3d), l’équipe nancéienne va opérer un redressement spectaculaire (11v-4d à la fin des matches aller). Les Cougars voyagent bien, sont complémentaires sur toutes les lignes. Le secteur intérieur est plus solide que prévu, autour du totem Akin Akingbala. Reste que l’équipe n’est pas à l’abri de vilaines sorties de route. Elle est éliminée sans gloire au premier tour de l’EuroChallenge, s’incline face à l’ASVEL dès son quart de finale de la Semaine des As après avoir mené de 12 points à 2 minutes de la fin. Elle rate enfin une belle occasion de rallier Bercy en demi-finale de la Coupe de France.

Néanmoins les Cougars font le métier en fin de championnat. Ils terminent deuxième après avoir signé deux victoires références « on the road » dans la dernière ligne droite, chez le leader choletais puis à Gravelines. Et arrivent lancés pour les playoffs. L’avantage du terrain aura son importance pour écarter le HTV puis surtout l’ASVEL en demie. Au match 3 à « Gentilly », Akin Akingbala se fend d’un double-double (16 points, 17 rebonds). Willie Deane compile 16 points et 12 passes. Le SLUC se qualifie sans trembler pour sa cinquième finale à Bercy depuis 2005.

En face se présente Cholet, la meilleure équipe de la saison régulière. Mais sur un match sec, la notion de favori n’existe pas. Le MVP de la saison et plaque tournante du jeu choletais, le Dominicain Sammy Mejia se heurte à la défense nancéienne. Les Cougars font la course en tête, prennent 9 points d’avance à plusieurs reprises. Le champion se rebiffe dans les dernières minutes. Fabien Causeur égalise à 27 secondes de la fin. Balle de match. Le dernier système de Jean-Luc Monschau est destiné à Willie Deane. John Linehan hérite finalement de la gonfle. Celui qu’on surnomme « Le Virus » pour sa formidable capacité à éteindre son adversaire direct s’en va trouver la faille dans la défense choletaise. Linehan a crucifié son ancienne équipe. Le SLUC se qualifie pour la deuxième Euroleague de son histoire. Qui l’eut crû neuf mois plus tôt ?

CLASSEMENT FINAL : Cliquez ici pour voir le classement

PLAYOFFS : Cliquez ici pour afficher les résultats des playoffs


Les faits marquants de la saison

Le 2 février 2011, le jeune Evan Fournier (Poitiers) inscrit 21 points en 21 minutes contre Nancy. L’ailier du PB86 n’a alors que 18 ans et 3 mois.

Le 12 mars 2011, Matt Walsh (ASVEL) assure 12 points, 6 rebonds, 7 interceptions et surtout 20 passes décisives contre Vichy. Il s’agit tout simplement de la meilleure performance de l’histoire de la LNB pour un joueur étranger. Seuls Pierre Bressant (7 fois) et Laurent Sciarra (1 fois) ont fait mieux que l’Américain.

Le 8 janvier 2011, Orléans bat Strasbourg 96 à 39, soit +57. Fait rarissime, la SIG n’a inscrit aucun point dans le deuxième quart-temps, et encaissé un cinglant 37-0.

Le micro-budget du HTV est la surprise du chef de la saison régulière. Alain Weisz a réalisé quelques coups fumants. Son pivot de 38 ans, Rick Hughes, termine top-scoreur du championnat.

 

Les récompenses individuelles :

Les autres compétitions

Semaine des As : Gravelines-Dunkerque bat Chalon-sur-Saône : 79-71

Coupe de France : Chalon-sur-Saône bat Limoges : 79-71

 

Pro B

Champion de France : Nanterre

L’aventure est absolument unique dans l’histoire du sport français. Pascal Donnadieu a fait encore plus fort que Guy Roux, l’iconique entraîneur de l’AJ Auxerre. Donnadieu entraîne l’équipe première de la JSF Nanterre depuis 1987. Il a pris cette équipe au plus bas de l’échelle, en Départementale 3. 24 ans plus tard, le fils du président Jean Donnadieu, est toujours aux commandes quand Nanterre gravit le dernier échelon, celui menant de la Pro B à la Pro A.

Autour d’un trio US sans égal, Mykal Riley, Will Daniels, Nate Carter, et de joueurs français à l’unisson (Loïc Akono, Xavier Corosine, Marc Judith, Guillaume Pons et encore Johan Passave, recrue numéro un de l’été précédent arrivé de Limoges), la JSF réalise une grande saison, et remporte son duel à distance face à la JDA Dijon. Le 11 juin 2011, le jeune Jérémy Nzeulie participe activement à la victoire de son équipe en finale des playoffs. Loin de se douter que deux ans plus tard, il serait le héros de la finale de Pro A remportée face à la SIG.

Nanterre

Nanterre, Champion de France PRO B 2011

CLASSEMENT FINAL : Cliquez ici pour voir le classement

PLAYOFFS : Cliquez ici pour afficher les résultats des playoffs

Les récompenses individuelles :