Leaders Cup PROB - 1ère journéeTerminé
QuimperQuimper82
PoitiersPoitiers94
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeTerminé
LilleLille64
Le HavreLe Havre78
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeTerminé
EvreuxEvreux86
CaenCaen75
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeTerminé
Charleville-MézièresCharleville-Mézières77
DenainDenain93
22-09-2017 20:00
1ère journéeTerminé
Le PortelLe Portel73
CholetCholet62
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeTerminé
Aix-MaurienneAix-Maurienne75
Fos-sur-MerFos-sur-Mer73
22-09-2017 20:00
1ère journéeTerminé
DijonDijon86
Châlons-ReimsChâlons-Reims61
22-09-2017 20:30
1ère journéeTerminé
AntibesAntibes79
StrasbourgStrasbourg57
22-09-2017 20:30
Leaders Cup PROB - 1ère journéeTerminé
Vichy-ClermontVichy-Clermont86
RoanneRoanne78
22-09-2017 20:30
1ère journéeTerminé
Chalon/SaôneChalon/Saône62
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez82
23-09-2017 18:30
1ère journéeTerminé
Hyères-ToulonHyères-Toulon70
BoulazacBoulazac63
23-09-2017 19:30
1ère journéeTerminé
NanterreNanterre92
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse86
23-09-2017 20:00
1ère journéeTerminé
LevalloisLevallois71
MonacoMonaco77
23-09-2017 20:00
1ère journéeTerminé
Le MansLe Mans103
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque63
23-09-2017 20:00
1ère journéelive
LimogesLimoges25
24-09-2017 18:30
2ème journéeParier
CholetCholet0
Hyères-ToulonHyères-Toulon0
26-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 2ème journéeParier
NantesNantes0
QuimperQuimper0
26-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 2ème journéeParier
NancyNancy0
Charleville-MézièresCharleville-Mézières0
26-09-2017 20:00
2ème journéeParier
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez0
NanterreNanterre0
26-09-2017 20:00
2ème journéeParier
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque0
DijonDijon0
26-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 2ème journéeParier
Fos-sur-MerFos-sur-Mer0
Saint-ChamondSaint-Chamond0
26-09-2017 20:00
2ème journéeParier
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
Le PortelLe Portel0
26-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 2ème journéeParier
EvreuxEvreux0
OrléansOrléans0
26-09-2017 20:00
2ème journéeParier
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
AntibesAntibes0
26-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 2ème journéeParier
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
BloisBlois0
26-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 2ème journéeParier
RouenRouen0
Le HavreLe Havre0
26-09-2017 20:00
2ème journéeParier
BoulazacBoulazac0
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
26-09-2017 20:30
2ème journéeParier
LevalloisLevallois0
StrasbourgStrasbourg0
26-09-2017 20:30
2ème journéeParier
MonacoMonaco0
Le MansLe Mans0
27-09-2017 20:00
2ème journéeParier
LimogesLimoges0
Chalon/SaôneChalon/Saône0
27-09-2017 20:30

Actualité

« Riley, c’était le joueur imprenable en Fantasy »

Nous sommes allés à la découverte de Christophe Moreau vainqueur au sprint de la Fantasy Pro A 2016-17.

Il est l’homonyme d’un ancien cycliste professionnel, aujourd’hui à la retraite. Si ce dernier était réputé pour ses qualités de grimpeur, Christophe Moreau, manceau d'origine a remporté au sprint la Fantasy League Pro A. Il se raconte et revient sur sa victoire, avant de remettre son titre en jeu à la rentrée : « Normalement on repart, il n’y a pas de raison ! »

Son parcours

« J’ai 40 ans, je suis actuellement fonctionnaire et je suis le MSB depuis que j’ai l’âge de 12-13 ans. A l’époque je suivais déjà beaucoup les stats. Un copain avait créé un jeu qui était assez novateur pour l’époque, sur Amstrad 6128, dans lequel il fallait rentrer au préalable toutes les stats que l’on trouvait dans Maxi-Basket. C’était plutôt bien fait. Les stats défilaient en temps réel un peu comme sur les live LNB.

J’ai un peu décroché du basket quand je suis parti pour mes études à Paris, vers 24 ans et jusqu’à mon retour au Mans 8 ans plus tard. J’allais voir le MSB de temps en temps mais je ne connaissais plus trop les rosters des autres équipes. Et puis à mon retour au Mans, j’ai repris le basket. »

Son expérience en Fantasy

« On m’a parlé de la Fantasy il y a 3 ans. Des copains basketteurs du Mans ont créé une ligue privée. Du coup je me suis intéressé de nouveau à fond. On est 9 dans la ligue privée et 6 ont terminé dans les 50 premiers. C’est donc la troisième année que j’y joue. Les années précédentes, j’ai dû faire 6e de la saison régulière il y a 3 ans et puis j’ai raté une journée de playoffs et je me suis un peu effondré. L’an dernier, j’ai fini 20e ou 25e. »

Une victoire sur le fil

« Sur les premières journées, je n’ai pas vraiment de tactique. Je cherche surtout à ne pas perdre de l’argent et à en gagner si possible. Je sais que c’est important sur la suite pour avoir la meilleure équipe possible. Cela s’est décanté un peu plus tard. Je suis remonté petit à petit. J’ai intégré le Top 5 et c’est devenu un objectif d’y rester, parce qu’il y avait des lots pour les 5 premiers (rires). Après, j’ai fait une série de bonnes journées où je suis remonté à la 2e place. Ensuite cela a été très dur jusqu’à la fin. Cela s’est joué à pas grand-chose, sur un ou deux choix de joueurs (son équipe a terminé avec 191,0 points par match et celle du second avec 190,0 points) »

Ses meilleures pioches

« De mémoire, je suis peut-être revenu sur John Roberson plus tôt que les autres, à un moment où il n’était pas bien. Sur Louis Labeyrie aussi. J’ai pris Axel Bouteille au bon moment quand il a commencé à faire de bons matches. Après, j’avais toujours une base sûre. Par exemple, j’ai eu D.J. Cooper dès le début. A certains postes, il n’y avait pas forcément beaucoup de choix cette année. Au poste 2, on était obligé de prendre Paul Lacombe. Le plus dur était de ne pas se tromper sur le poste 3. Surtout que ma tactique était de ne pas prendre d’Américains à ce poste. »

Une activité chronophage ?

« Pas forcément. D’ailleurs j’ai l’impression que plus on passe de temps dessus, moins ça paie. Plus on hésite, plus on a de chance de faire des conneries (rires). C’est important de repérer des éventuels blessés le vendredi. Parce que là ça coûte cher. J’en parle pendant midi avec un collègue qui joue également. Donc ce n’est pas forcément chronophage. Je n’ai pas l’impression de passer mon temps à cela. »

Comment il a vécu la saison du MSB

« Assez mal. C’était compliqué. On voyait bien qu’il n’y avait pas l’effectif pour. On s’est rendu compte que cela ne venait pas du coach, donc à un moment, il faut se faire une raison. Il n’y avait rien d’autre à espérer. C’est une saison sans. Après tant d’années de suite en playoffs, on peut tolérer un faux pas de temps en temps.

Je pense que cette année cela va être pas mal. D'après les échos que j’ai eus, cela va être pas mal à la mène aussi. Riley est un peu un pari. Par exemple, c’était le joueur imprenable cette saison en Fantasy. Des copains ont pris cher avec lui. J’espère qu’il ne prendra pas trop le TGV pour Paris (rires). Il y a une bonne base. Je suis content du choix du coach (Eric Bartéchéky). Pour l’instant ça manque simplement un peu de shooteur. Ce serait bien qu’ils prennent un 4 qui puisse s’écarter. »