Match des ChampionsTerminé
Chalon/SaôneChalon/Saône69
NanterreNanterre95
19-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Le PortelLe Portel0
CholetCholet0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Aix-MaurienneAix-Maurienne0
Fos-sur-MerFos-sur-Mer0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Charleville-MézièresCharleville-Mézières0
DenainDenain0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
EvreuxEvreux0
CaenCaen0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
QuimperQuimper0
PoitiersPoitiers0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
LilleLille0
Le HavreLe Havre0
22-09-2017 20:00
1ère journéeParier
AntibesAntibes0
StrasbourgStrasbourg0
22-09-2017 20:30
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
RoanneRoanne0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
DijonDijon0
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Chalon/SaôneChalon/Saône0
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez0
23-09-2017 18:30
1ère journéeParier
Hyères-ToulonHyères-Toulon0
BoulazacBoulazac0
23-09-2017 19:30
1ère journéeParier
LevalloisLevallois0
MonacoMonaco0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Le MansLe Mans0
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
NanterreNanterre0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
LimogesLimoges0
24-09-2017 18:30

Actualité

La Pro A en revue : Châlons-Reims

C'est la fin de l'ère Nikola Antic au CCRB. Le club marnais a opéré un virage important. Un virage gagnant ?

L'international islandais Martin Hermannsson est arrivé de Charleville-Mézières avec son coach, Cédric Heitz.

Ce qu’ils ont fait en 2016-17…

15e (11v-23d)

L’effectif :

Le 5 probable :

Martin Hermannsson – Willie Deane – Lamonte Ulmer – Paul Carter – Ben Bentil

(+) Ce qui excite…

Après sept saisons avec Nikola Antic à la tête de l’équipe, Châlons-Reims a décidé de tourner une page de son histoire. Une page bien épaisse à la tourne, puisqu’à l’arrivée d’un nouveau général, Cédric Heitz, – qui a fait le court chemin depuis Charleville-Mézières, comme Antic à l’époque –, s’ajoute celle de neuf fantassins à envoyer au feu. Risqué ? Oui, sans doute, même si Heitz a réussi de bien belles choses dans les Ardennes depuis deux ans. Ou que Gédéon Pitard – Champion avec Chalon (l’autre) la saison passée – et Romain Duport, qui revient d’une saison quasi blanche à Limoges, auront à cœur de prouver, avec plus de temps de jeu, ce qu’ils valent. Ou encore que le groupe des non-JFL laisse entrevoir quelques belles promesses. Martin Hermannsson, par exemple, a été la sensation en Pro B l’an passé. Ben Bentil possède un sacré potentiel et Paul Carter est un couteau suisse intéressant.

(-) Les bémols…

Si le CCRB a tout changé, c’est que le couperet n’est pas passé loin la saison passée (16e, une petite victoire devant le premier relégué) et que, globalement, le CCRB reculait peu à peu au classement depuis sa montée en Pro A : 12e en 2014-15, 13e en 2015-16 et 16e, donc, l’an passé. Reste que le chamboule-tout n’offre pas forcément les meilleures garanties pour vous stabiliser un club. Et que pas mal de questions se posent à propos de cet effectif. On ne doute pas trop qu’Hermannsson, qui vient de bien tirer son épingle du jeu avec l’Islande à l’EuroBasket (12,8 pts, 4 rbds et 3,8 passes), ait le niveau Pro A, mais il lui faudra sans doute un temps d’adaptation. Willie Deane (ci-dessus avec Le Havre) connaît la division (Nancy en 2009-10, puis 13,2 pts avec Le Havre en 2015-16) et possède une énorme expérience, mais ses 37 printemps risquent de peser un peu sur ses jambes…

 

Le joueur à suivre

Dernière recrue du CCRB, Ben Bentil (2,04 m, 22 ans) jouissait d’une belle cote à l’université de Providence (21,1 points et 7,7 rebonds lors de sa saison sophomore), où il formait avec le meneur Kris Dunn (Minnesota Timberwolves) l’un des "one-two punch" les plus redoutés de toute la NCAA. Le Ghanéen s’est présenté à la draft NBA avec deux ans d’avance, mais n’a été choisi qu’en 51e position. Après des passages en Chine, en D-League et… 3 matches NBA avec les Dallas Mavericks, ce jeune intérieur va connaître sa première expérience en Europe.

Ben Bentil et Kris Dunn à l'université de Providence

Le chiffre : 206

C’est le nombre de minutes cumulées en Pro A par l’ensemble des « survivants » de l’effectif 2016-17. Soit à peine plus que la durée d’un match disputé par un cinq majeur… Les jeunes Alexandre Karolak (22 ans, 176 minutes l’an passé), Jules Rambaut (18 ans et autant de minutes dans l’élite), Louis Cassier (19 ans, 12 minutes) et Arthur Leboeuf (19 ans, 6 minutes), sont donc des « gardiens du temple » un peu verts…

 

L'avis de l’expert

Stephen Brun : "Bon, on ne va pas se mentir, ce n’est pas l’équipe qui me fait le plus rêver dans cette Pro A, avec tout le respect que je leur dois… J’adore un joueur dans cette équipe, c’est Willie Deane, avec qui j’ai joué et été Champion de France avec moi à Nancy. Avec Cédric Heitz aussi, puisque Cédric était assistant au SLUC à l’époque, et c’est sans doute comme ça que la connexion a fonctionné pour le recruter. C’est un guard vraiment fort et qui va forcément avoir pas mal de temps de jeu. Mais c’est un peu le problème, car il a 37 ans maintenant. Il y a aussi Martin Hermannsson qui sera intéressant. S’il parvient à rééditer ses exploits de Pro B à l’étage supérieur, le CCRB devrait être pas mal. Bon, il dispute l’Euro dans le groupe de la France et s’en sort bien, ce qui lui fait rater une partie de la prépa, mais il va revenir très vite maintenant. Sur ce poste, avec Gédéon Pitard en rotation, il n’y aura pas de problèmes à priori. Je suis aussi très content pour Romain Duport, qui va avoir beaucoup de minutes. On a tenddance à l’oublier, mais Romain était un joueur essentiel de Vincent Collet quand la SIG va en finale de l’Eurocup. Il prend un shoot de taré contre Trente en demi, je crois, et on s’est tous arraché les cheveux sur le coup, mais bon, il le met ! C’est un poste 5 difficile à défendre parce qu’il shoote au large et fait quand même 2,16 m. Enfin, j’ai toujours aimé Paul Carter, ce gaucher au jeu atypique qui sait tout faire, prendre des rebonds, aller au cercle, etc. N’empêche que le banc me paraît très, très léger à ce niveau. Mais Cédric (Heitz) qui a fait de grandes choses avec Charleville en Pro B avec un tout petit budget voudra prouver des choses et ce sera intéressant de voir comment il s’en sort."

Retrouvez la présentation complète de la Pro A, équipe par équipe :

Boulazac, Bourg-en-BresseDijon, Hyères-Toulon