Match des ChampionsTerminé
Chalon/SaôneChalon/Saône69
NanterreNanterre95
19-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Le PortelLe Portel0
CholetCholet0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Aix-MaurienneAix-Maurienne0
Fos-sur-MerFos-sur-Mer0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Charleville-MézièresCharleville-Mézières0
DenainDenain0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
EvreuxEvreux0
CaenCaen0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
QuimperQuimper0
PoitiersPoitiers0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
LilleLille0
Le HavreLe Havre0
22-09-2017 20:00
1ère journéeParier
AntibesAntibes0
StrasbourgStrasbourg0
22-09-2017 20:30
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
RoanneRoanne0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
DijonDijon0
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Chalon/SaôneChalon/Saône0
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez0
23-09-2017 18:30
1ère journéeParier
Hyères-ToulonHyères-Toulon0
BoulazacBoulazac0
23-09-2017 19:30
1ère journéeParier
LevalloisLevallois0
MonacoMonaco0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Le MansLe Mans0
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
NanterreNanterre0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
LimogesLimoges0
24-09-2017 18:30

Actualité

La Pro A en revue : Antibes

Parmi les plus petits budgets de la Pro A, les Sharks d'Antibes visent un maintien confortable. Et plus si affinités...

Le leader des Sharks, Tim Blue, sera encore là pour aider l'équipe antiboise à se maintenir.

Ce qu’ils ont fait en 2016-17…

14e (12v-22d)

L’effectif :

Le cinq probable :

Jerel Blassingame – Vee Sanford – Tyler Harvey – Tim Blue – Mouphtaou Yarou

(+) Ce qui excite…

Avoir pu conserver Jerel Blassingame (en photo). Sans lui, les Sharks commençaient sérieusement à humer l’air de la Pro B. Avec 7 victoires et 18 défaites, ils étaient 17e avec 9 journées à disputer. Et l’ancien de UNLV allait enchaîner 7 matches sur 9 en double-figure au scoring (13,6 pts de moyenne), distiller 7,1 passes décisives (ce qui en aurait fait le 3e passeur de Pro A s’il avait disputé assez de matches pour être classé) et déployer un vrai leadership. Résultat, Antibes terminait sur un 5V-4D lui offrant un maintien tranquille lors des toutes dernières journées. Ce que l’on espère pour les Sharks, c’est qu’à 36 printemps, Jerel ait encore, sur une saison pleine, les jambes pour driver la décapotable antiboise…

 

(-) Les bémols…

Puisque nous parlions de l’âge du capitaine, celui de l’imperturbable et taiseux Tim Blue (34 ans) inquiète aussi un peu. Leader offensif des Sharks depuis cinq ans, l’intérieur gaucher a vu son scoring (de 16,4 pts à 13,8) et son adresse (de 54,7 à 45,6%) baisser drastiquement la saison dernière. Et là, lors d’une préparation difficile pour Antibes (0V-4D au 9 septembre), ce bon Tim a semblé avoir bien du mal à mettre en route la machine (4,5 pts sur les 2 rencontres disposant de stats). L’arrivée de Mouph Yarou dans une raquette jusque-là bien pâle va sans doute lui faire du bien, mais en l’état, nous sommes un peu inquiet pour ces Sharks tenant plus de la Roussette que du Grand Blanc… Dans les ailes, Sanford et Harvey sont de beaux joueurs mais n’ont encore pas prouvé grand chose à un niveau comparable à la Pro A.

Le joueur à suivre

Pratiquement perdu pour le basket de très haut niveau (2,2 pts à Orchies, en tout bas de tableau de Pro B, en 2015-16), Paul Rigot (2,01 m, 22 ans) a su saisir sa chance avec Monaco l’an passé. Arrivé à l’été 2016 un peu pour faire le nombre à l’entraînement, Paul, référencé comme un excellent prospect à sa sortie de l’Insep (9,4 pts et 4,4 rbds en N1 en 2012-13, à 17 ans seulement), semblait avoir perdu basket et confiance en lui. Mais Zvezdan Mitrovic lui a fait confiance, dans un emploi de joueur de rôle (29 matches disputé en Pro A et 13 en BCL, pour 11 minutes en moyenne), et l’ancien de la JALT Le Mans a répondu présent : 3,0 points à 52,8% et de belles missions défensives. Cette saison, Paul aura temps de jeu et responsabilités pour démontrer que son début de carrière entre Limoges et Orchies n’était qu’un accident de parcours.


Le chiffre : 99

Soit l’année de naissance de Tom Wiscart-Goetz, le meneur de jeu remplaçant de Jerel Blassingame. Et ils ne seront pas bien nombreux cette saison, les joueurs de moins de 19 ans, à fouler les parquets de Pro A. Tom (1,88 m), n’est autre que le fils de Frédéric Wiscart-Goetz, ancien basketteur pro passé par Nancy et Toulouse notamment, et actuellement assistant de Laurent Legname a Dijon. Le papa a même connu une expérience de head-coach, en Pro A, lors de la saison 2006-07, après le départ de Jean-Louis Borg. « Coupé » dès la fin de saison, il allait ensuite faire un break de 6 ans loin du basket. Le fiston, lui, fréquente les équipes de France de jeunes depuis 2014 et a disputé l’Euro U18 cet été en Slovaquie (3,7 pts, 1,3 pds). La marche est haute pour passer du championnat espoir (10,6 pts et 3,4 pds l’an passé), mais le petit a du basket plein les mains…

 

L'avis de l'expert

Stephen Brun : « Ah ! Les Sharks. Déjà, ce qui est bien, c’est d’avoir resigné Blassingame pour deux saisons tout en conservant Tim Blue. C’est un axe 1-4 plutôt costaud avec un Bleu qui est un joueur reconnu dans notre championnat et un Blassingame qui les a sauvé l’an passé. L’axe meneur-pivot – enfin pas pivot puisque Blue est plus 4 -, c’est la pierre angulaire d’une équipe. Espérons que nous verrons le même Blassingame cette saison que celui qui a brillé au printemps dernier. On sait bien que certains Américains, une fois qu’ils ont signé deux ans, baissent un peu en intensité… Mais pour moi c’est quand même costaud. Je suis aussi content de l’arrivée de Paul Rigot qui a éclaté avec Monaco l’an dernier. Là, il va avoir plus de minutes. Prolonger Max Kouguère est aussi une bonne chose. Lesautres, je ne les connais pas bien même si (Tyler) Harvey serait apparemment une bonne pioche. Leur objectif va être le maintien, en espérant que Yarou se réveille un peu après sa saison médiocre dans le marasme du Mans version 2016-17. Parce que remplacer Chris Otule ne va pas être facile non plus… A part ça, j’aime bien Julien Espinosa, membre de la nouvelle génération. J’aime le basket qu’il propose. Moi, je vois un maintien confortable, mais tout va dépendre du niveau des ailiers US qui arrivent. »

 

Retrouvez la présentation complète de la Pro A, équipe par équipe :

Boulazac, Bourg-en-BresseDijonHyères-Toulon, Châlons-Reims

 

Puisque nous parlions de l’âge du capitaine, celui de l’imperturbable et taiseux Tim Blue (34 ans) inquiète aussi un peu. Leader offensif des Sharks depuis cinq ans, l’intérieur gaucher a vu son scoring (de 16,4 pts à 13,8) et son adresse (de 54,7 à 45,6%) baisser drastiquement la saison dernière. Et là, lors d’une préparation difficile pour Antibes (0V-4D au 9 septembre), ce bon Tim a semblé avoir bien du mal à mettre en route la machine (4,5 pts sur les 2 rencontres disposant de stats). L’arrivée de Mouph Yarou dans une raquette jusque-là bien pâle va sans doute lui faire du bien, mais en l’état, nous sommes un peu inquiet pour ces Sharks tenant plus de la Roussette que du Grand Blanc… Dans les ailes, Sanford et Harvey sont de beaux joueurs mais n’ont encore pas prouvé grand chose à un niveau comparable à la Pro A