Match des ChampionsTerminé
Chalon/SaôneChalon/Saône69
NanterreNanterre95
19-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Le PortelLe Portel0
CholetCholet0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Aix-MaurienneAix-Maurienne0
Fos-sur-MerFos-sur-Mer0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Charleville-MézièresCharleville-Mézières0
DenainDenain0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
EvreuxEvreux0
CaenCaen0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
QuimperQuimper0
PoitiersPoitiers0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
LilleLille0
Le HavreLe Havre0
22-09-2017 20:00
1ère journéeParier
AntibesAntibes0
StrasbourgStrasbourg0
22-09-2017 20:30
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
RoanneRoanne0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
DijonDijon0
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Chalon/SaôneChalon/Saône0
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez0
23-09-2017 18:30
1ère journéeParier
Hyères-ToulonHyères-Toulon0
BoulazacBoulazac0
23-09-2017 19:30
1ère journéeParier
LevalloisLevallois0
MonacoMonaco0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Le MansLe Mans0
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
NanterreNanterre0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
LimogesLimoges0
24-09-2017 18:30

Dépêche

Euro-2017 - Sept jeunes joueurs à suivre en quarts de finale

Même privé de quelques stars, l'Euro-2017 ne manque pas de jeunes têtes d'affiche. Voici sept joueurs, âgés de 18 à 25 ans, à suivre mardi et mercredi en quarts de finale à Istanbul, car ils pourraient régner sur le basket continental des dix prochaines a

Istanbul, 11 sept 2017 (AFP) -

Même privé de quelques stars, l'Euro-2017 ne manque pas de jeunes têtes d'affiche. Voici sept joueurs, âgés de 18 à 25 ans, à suivre mardi et mercredi en quarts de finale à Istanbul, car ils pourraient régner sur le basket continental des dix prochaines années.

Kristaps Porzingis (Lettonie)

Le géant de 2,21 m, âgé de 22 ans, est l'un des plus grands espoirs du basket mondial. Comparé à Dirk Nowitzki ou Pau Gasol, il peut tout faire: shooter, y compris de loin, attaquer le panier, prendre des rebonds. Ses deux premières années en NBA ont été desservies par les problèmes des New York Knicks, qui l'ont drafté en 4e position en 2015, mais il s'en est quand même bien sorti avec 18,1 points de moyenne l'an passé. Pour sa première compétition internationale, il tourne à 21,8 points de moyenne.

Willy et Juancho Hernangomez (Espagne)

L'autre paire de frangins qui peut continuer à faire gagner l'Espagne après Pau et Marc Gasol. A l'Euro, ils totalisent environ 20 points et 14 rebonds par match, presque également répartis entre les deux. Willy, l'aîné, le plus grand (2,11 m) et le plus costaud, est un pivot à la fois technique et dur au mal. Son "petit" (2,06 m) frère, plus fin, joue plus loin du cercle. Les Madrilènes ont fait tous les deux leurs débuts en NBA cette saison, Willy avec les New York Knicks (8,2 points, 7 rebonds) et Juancho avec les Denver Nuggets (4,9 points).

Luka Doncic (Slovénie)

Phénomène de précocité, il est déjà, à 18 ans, un joueur important au Real Madrid, dont il a porté le maillot pour la première fois à 16 ans, un record pour le club. Élu meilleur jeune de l'Euroligue cette saison, il devrait dès 2018 être drafté dans les premières positions par la NBA. Grand (2,01 m) et solide, il est ultra polyvalent grâce à ses qualités de shooteur, passeur et rebondeur. Son premier Euro est déjà une réussite (13,8 points de moyenne).

Dennis Schröder (Allemagne)

Joueur confirmé de NBA à seulement 24 ans, il a déjà fait quatre saisons avec les Atlanta Hawks, où sa moyenne ne cesse de grimper (17,9 points cette année). Il est probablement le meneur le plus rapide d'Europe. Doté d'un démarrage fulgurant, il attaque le panier à la manière de Tony Parker (1,88 m comme lui). La défense française n'a pas su l'arrêter en huitième de finale. Il est le deuxième meilleur marqueur de l'Euro avec 23,2 points par match.

Bogdan Bogdanovic (Serbie)

Joueur majeur de l'Euroligue dont il a conquis le titre cette année avec Fenerbahçe, il va tenter sa chance en NBA, à 25 ans, avec les Sacramento Kings. Attaquant de classe, fin shooteur (19,3 points de moyenne à l'Euro) et passeur (5,3), de bonne taille (1,98 m) pour un joueur capable de jouer arrière ou meneur, le vice-champion olympique assume son rôle de leader unique en l'absence de Milos Teodosic.

Yorgos Papagiannis (Grèce)

Ce géant de 2,16 m a encore beaucoup à prouver pour devenir un joueur dominant, mais les recruteurs de la NBA ont cru en lui en le draftant en 13e position en 2016, un record pour un Grec. Il a fait une première saison honnête avec les Sacramento Kings. Bien coordonné et mobile pour sa taille, il est efficace près du cercle. A 20 ans, il a le temps de progresser. Son utilisation a été limitée pour l'instant aux côtés des vieux briscards grecs (3,7 points en 10,8 minutes).