Actualité

Leaders Cup - 1/2 finale –

Monaco a eu très chaud !

Nanterre a poussé le leader dans ses derniers retranchements mais s’est incliné dans les dernières secondes (81-76).

Pas en réussite, Zack Wright a délivré 7 passes décisives en demi-finale.

Monaco bat Nanterre : 81-76 MVP : Amara Sy

Vainqueur de l’édition 2016, Monaco va défendre son titre dimanche face à l’ASVEL (17h, en direct sur SFR Sport 2, et à 18h30 sur Numéro 23). Mais que ce fut dur pour le leader du championnat en demi-finale face à ces diables de Nanterriens ! Une demi-finale de haut niveau, assurément le plus beau match de cette Leaders Cup 2017. Récit...

Mathias Lessort ouvrait le score sur une énorme patate, avec la faute en prime de Bangaly Fofana.  Fofana qui lui répondait aussitôt par un dunk en très haute altitude. Le ton de cette demi-finale pleine d’adrénaline était donné. Comme attendue, Monaco défendait en surpression sur les shooteurs nanterriens et les privaient de positions propre à trois-points. Cela donnait un 0/6 dans le secteur pour Nanterre après 10 minutes et un premier écart pour Monaco (21-15).

Si Talib Zanna trouvait quelques espaces dans la raquette, les extérieurs de Nanterre étaient au pain sec et à l’eau. Parfaitement dans son plan de jeu défensif, Monaco prenait jusqu’à 13 points d’avance après un trois-points de Dee Bost – et un peu de trash talking au passage -  et un nouveau dunk de Bangaly Fofana (32-19).

Tchouaffé et Conklin, facteurs X

Le premier « bonifié » de Nanterre arrivait du minot de l’équipe, Bathiste Tchouaffé (18 ans) et un deuxième invité surprise entrait en scène. Brian Conklin, blessé à Villeurbanne au début du mois (on avait craint une rupture du ligament croisé) et revenu tout juste à temps pour la Leaders Cup, entrait en scène. L’ailier-fort au look de bucheron canadien inscrivait 9 points en 7 minutes, provoquait au passage une vilaine faute de Nik Caner-Medley, sanctionné d’une antisportive, et contribuait ainsi largement au retour des Nanterriens. A la mi-temps, les Franciliens étaient revenus à la hauteur des leaders incontestés de la Pro A (37-37) malgré un pauvre 1/10 à trois-points…

… Et comme la veille face à la SIG, Nanterre accélérait le tempo à la reprise du troisième quart-temps et parvenait enfin à trouver des positions ouvertes. Spencer Butterfield, Heiko Schaffartzik, Hugo Invernizzi ouvraient leur compteur, bientôt suivis par Bathiste Tchouaffé (8 points en 3 minutes), et les Franciliens prenaient les commandes (54-59). Côté monégasque, Dee Bost et Yakuba Ouattara montraient des signes de frustration après une série de shoots ratés.

Amara Sy et Brandon Davies, solides au poste

Toutefois les Rouges avaient l’intelligence de s’appuyer sur leurs intérieurs - Brandon Davies, monumental sous le cercle (19 points à 75%) et Amara Sy, impeccable (16 points à 7/9, 19 d’évaluation en 19 minutes) – pour recoller puis repasser devant. Les Nanterriens trouvaient encore les ressources, sur deux bombes de Butterfield et une troisième de Chris Warren pour pousser le leader dans les cordes et offrir à la Disney Events Arena une fin de match haletante (75-76 et 1’42’’ à jouer). Mais un dunk raté de Mathias Lessort allait ruiner les espoirs de Nanterre. Sur un pick-and-roll d’école, Jamal Shuler et Amara Sy scellait la victoire de Monaco. Le leader avait eu très chaud ! MVP du match, Amara Sy retrouvera son frère Bandja (ASVEL) en finale : "Une finale contre mon petit frère, c'est ma mère qui va être contente !"

 

Ils ont dit

Zvezdan Mitrovic : « Je suis satisfait, bien sûr. Face à Nanterre, on joue toujours des matches serrés, comme en quarts de finale l’année passée. Ce soir, les fans de basket ont pris du plaisir à regarder ce match. (…) Aujourd’hui, l’ASVEL domine la compétition. La signature de DeMarcus Nelson a changé cette équipe. Ils ont battu facilement Chalon et Pau et, de notre côté, on a laissé de la gomme. Mais demain, ça sera du 50-50 quand même ! »

Amara Sy : « Notre banc est notre force depuis le début de saison. A chaque match, un joueur peut sortir du lot. Ce soir, on voulait imposer un gros pressing, comme d’habitude, mais on n’y est pas trop parvenu. Nanterre a inscrit trop de points… Ces derniers temps, ça marque trop contre nous. Ca serait bien qu’on retrouve nos standards défensifs, demain si possible, sinon je ne sais pas si ça passera. (…) C’est la première fois que je jouerai l’ASVEL en finale… et aussi mon frère ! Peu importe le résultat, ma mère va être contente. Mais celle-là, je la veux, mon frère a encore sa carrirère devant lui. On veut vraiment garder ce trophée, c’est important pour le reste de la saison. »

Pascal Donnadieu : « Sur ces deux jours, et encore plus aujourd’hui, j’ai pris beaucoup de plaisir. Ce soir, on a commis quelques erreurs, mais on a été rendez-vous. Je veux tirer un grand coup de chapeau à mes joueurs. Je retire plus de positif que de négatif de ces deux jours. L’éclosion de Bathiste Tchouaffé, ça me rend heureux, comme plein d’autres choses. L’équipe est en train de franchir un palier. Certains disaient qu’on ne méritait pas notre place dans le Top 4… mais quand on voit Villeurbanne, qu’on a battu il ya quelques semaines, on vaut peut-être mieux que ça ! »

Heiko Schaffartzik : « On a été très bons, comme hier. Franchement, c’est un très bon tournoi, pour nous. Notre adresse à 3-points nous a manqués (8/26) mais on a compensé en jouant avec beaucoup de cœur, face à la meilleure équipe de France en ce moment. Au final, il ne nous a pas manqué grand-chose. J’aurais préféré gagné mais c’est la vie, ce n’est pas la fin du monde. »

Le chiffre : 4 020

C'est l'affluence à la Disney Events Arena pour la journée de samedi (96% de remplissage). Les quarts de finale ont attiré 3 950 spectateurs vendredi (94% de remplissage).

 

Rendez-vous dimanche 19 février pour suivre les finales de la Leaders Cup :

  • PRO B : Roanne - Boulogne-sur-Mer à 14h30 en simultané sur SFR Sport 2 et sur Facebook Live (sur le compte Facebook de SFR SPORT)
  • PRO A : Monaco - Lyon-Villeurbanne à 17h sur SFR Sport 2 et en différé à 18h30 sur Numéro23


par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
24 mai (PROA-Playoffs)
66 – 71 Monaco
LNB TV
68 – 83 Strasbourg
LNB TV
25 mai (PROA-Playoffs)
74 – 88 Chalon/Saône
LNB TV
77 – 71 Nanterre
LNB TV
26 mai (PROA-Playoffs)
72 – 68 Pau-Lacq-Orthez
LNB TV
71 – 74 Lyon-Villeurbanne
LNB TV
30 mai (PROA-Playoffs)Pariez
20:30 Lyon-Villeurbanne
31 mai (PROA-Playoffs)Pariez
20:45 Paris-Levallois
01 juin (PROA-Playoffs)Pariez
20:45 Lyon-Villeurbanne
02 juin (PROA-Playoffs)Pariez
20:45 Paris-Levallois

Classement Pro A

PROA – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 89 30v - 4d
2 Chalon/Saône 80 27v - 7d
3 Nanterre 74 25v - 9d
4 Strasbourg 68 23v - 11d
5 Pau-Lacq-Orthez 65 22v - 12d
6 Paris-Levallois 59 20v - 14d
7 Le Portel 56 19v - 15d
8 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
9 Gravelines-Dunkerque 48 16v - 18d
10 Limoges 45 15v - 19d
11 Cholet 42 14v - 20d
12 Le Mans 42 14v - 20d
13 Dijon 36 12v - 22d
14 Antibes 36 12v - 22d
15 Hyères-Toulon 33 11v - 23d
16 Châlons-Reims 30 10v - 24d
17 Orléans 27 9v - 25d
18 Nancy 24 8v - 26d

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Bourg-en-Bresse 74 25v - 9d
2 Fos-sur-Mer 65 22v - 12d
3 Lille 62 21v - 13d
4 Boulazac 56 19v - 15d
5 Charleville-Mézières 56 19v - 15d
6 Nantes 53 18v - 16d
7 Le Havre 53 18v - 16d
8 Evreux 53 18v - 16d
9 Blois 50 17v - 17d
10 Poitiers 50 17v - 17d
11 Rouen 48 16v - 18d
12 Denain 45 15v - 19d
13 Saint-Chamond 42 14v - 20d
14 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
15 Roanne 42 14v - 20d
16 Aix-Maurienne 39 13v - 21d
17 Saint-Quentin 39 13v - 21d
18 Boulogne-sur-Mer 39 13v - 21d