Actualité

Leaders Cup –

3 questions à Pascal Donnadieu

L’entraîneur de Nanterre s’est prêté au jeu des questions/réponses à quelques heures du coup d’envoi de la Leaders Cup.

Nanterre se présente à la Leaders Cup, la seule compétition que le club n’a pas gagné mais dans une configuration pour le moins embarrassante, avec seulement sept pros.

Oui, il faut être lucide, c’est très embarrassant. On ne va pas faire les faux modestes, avec Gerald Robinson (blessé) on aurait été 8 mais on aurait peut-être pu poser des problèmes pendant deux matches. Là… On l’a vu contre Dijon la semaine dernière, ça pose des problèmes insolubles. On a essayé de trouver un joueur dans la semaine mais la saison derrière est encore longue, il y a d’autres objectifs et ça ne vaut pas le coup de « cramer » un joker pour trois jours. A partir du moment où on n’a rien trouvé de bien transcendant, on a fait le choix de rester comme ça. C’est compliqué, on va essayer de faire un bon match demain avec les moyens du bord mais c’est ce que je viens de dire aux joueurs, ça n’empêche pas de faire le travail demain, d’essayer d’être cohérent.

Est-ce frustrant d’arriver sur une compétition pour laquelle on s’est qualifié sans avoir les armes pour se défendre correctement ?

C’est frustrant dans la mesure où on avait trouvé un réel équilibre et, j’insiste là-dessus sans pleurnicher parce que plein d’équipes ont des blessés, mais avec Gerald Robinson on avait vraiment trouvé le bon timing. S’il fallait qu’un joueur ne se blesse pas, c’était vraiment lui dans la mesure où il avait une grosse polyvalence sur la ligne arrière, de jouer 1 avec Jérémy (Nzeulie) et Mykal (Riley), et de jouer 2 avec T.J. (Campbell).

Comment compenser ? Tirer un peu plus sur les 7 professionnels restant ou mettre à contribution davantage les jeunes ?

Un peu des deux. Déjà, il ne faut pas avoir de défaillances individuelles parce que quand on est sept, il ne faut absolument pas que tes joueurs majeurs se loupent. Et puis ensuite, oui, le petit Warren Racine - même si ce n’est qu’un match - a montré des choses intéressantes (10 points en 14 minutes conte Dijon en l’absence de Robinson). Mais on ne peut pas se permettre de voir un joueur extérieur majeur passer à côté. Quand on voit la qualité de la rotation de Monaco, notamment à l’extérieur, c’est embêtant.

par LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
23 septembre (1ère journée)Pariez
20:00 Antibes
20:00 Nanterre
20:00 Monaco
20:30 Gravelines-Dunkerque
20:30 Nancy
24 septembre (1ère journée)Pariez
20:00 Cholet
20:00 Dijon
20:00 Strasbourg
20:00 Orléans
30 septembre (2ème journée)Pariez
20:30 Hyères-Toulon

Classement Pro A

PROA – Classement à la
Pos Équipe % Victoire Résultats

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
16 septembre (Disneyland Paris Leaders Cup PROB)Pariez
20:00 Bourg-en-Bresse
20:00 Boulogne-sur-Mer
20:00 Saint-Quentin
20:00 Rouen
20:30 Roanne
17 septembre (Disneyland Paris Leaders Cup PROB)Pariez
20:00 Poitiers
23 septembre (Disneyland Paris Leaders Cup PROB)Pariez
20:00 Boulazac
20:00 Denain
20:00 Saint-Chamond
20:00 Fos-sur-Mer

Classement Pro B

PROB – Classement à la
Pos Équipe % Victoire Résultats