Actualité

#DLSIxiemeHomme - J20 –

#DLSIxiemeHomme - J20 : Vincent Sanford

Pour la 2ème fois en 3 journées, Vee Sanford obtient le titre de DLSIxièmeHomme grâce à des performances convaincantes en sortie de banc ! Good coaching...

 

Le rôle de sixième homme sied parfaitement au polyvalent Vee Sanford. Deux semaines après avoir reçu le trophée de DLSIxième homme de la 18e journée, Vee Sanford a récidivé ce week-end. Le numéro 44 a terminé meilleur marqueur des Sharks et fait étalage de son volume de jeu (5 rebonds, 5 passes, 24 d’évaluation) dans la précieuse victoire d’Antibes sur le parquet de Hyères (88-68).

Le quinzième meilleur marqueur de la Pro A est loin d’être un scoreur unidimensionnel. Il est probablement l’arrière le plus complet chez les Sharks. Dans une interview accordée à Eurobasket.com, Sanford a souligné la belle complémentarité du trio qu’il forme avec le meneur Jerel Blassingame et combo-shooteur Tyler Harvey. Sanford ne tarit pas d’éloge sur Jerel Blassingame, le maître à jouer des Sharks, avec qui il est très complice, sur et en dehors du terrain. « C’est un général sur le terrain, qui voit les situations avant qu’elle n’arrivent. Il m’aide beaucoup, m’apprend à mieux lire le jeu et à driver l’équipe quand je joue meneur. » Par rapport à ces deux joueurs, l’athlétique et percutant Sanford fait valoir son volume de jeu des deux côtés du terrain.

Celui que Julien Espinosa décrit comme son couteau suisse et son energizer développe cette polyvalence depuis son plus jeune âge. « Mon père était mon entraîneur quand j’étais petit. Il m’a fait beaucoup travailler dans tous les secteurs et m’a appris à être un joueur complet », relatait Sanford dans Soir de Match. Paradoxalement, ce profil complet, sans point très fort, l’aura peut-être desservi jusque-là. Car après un cursus université relativement anonyme – il a très peu joué lors de ses deux ans à Georgetown puis après une année Redshirt n’a pas fait d’étincelles chez les Flyers de Dayton, qui ont atteint l’Elite Eight (les quarts de finale) de la March Madness en 2014 -, Sanford a entamé sa carrière professionnelle dans des championnats peu référencés.

Ses premières expériences l’ont conduit à Thorlakshofn en Islande (22,1 points et 7,9 rebonds) puis au Barrancabermeja Ciudad Futuro en Colombie (14,8 points et 5,5 rebonds). Il a commencé la saison 2016-17 dans l’équipe réserve de Wurzburg, en… troisième division allemande. « J’ai fait dix matches. Un joueur s’est blessé en équipe première et je me suis retrouvé en première division avec ce club et j’ai fait une super fin de saison (11,2 points à 49%, 3,5 rebonds, 3 passes, 12,9 d’évaluation en 30 minutes). J’ai eu l’opportunité de revenir à Wurzburg, j’ai eu quelques offres d’équipes allemandes mais j’ai senti que la meilleure option était de poursuivre ma carrière en France, à Antibes. »

Voilà comment Julien Espinosa a récupéré un arrière peu coté sur le marché européen à un salaire défiant toute concurrence. L’éthique de travail du joueur a fait le reste. Vee Sanford a mis son été à profit pour bosser ses points faibles, son tir à mi-distance, son maniement de balle, et renforcer son corps. Il a pris 4 kg de muscles pendant l’été. Ses efforts ont payé. Il fait partie des belles révélations parmi les « rookies » de la Pro A. Sanford est le quinzième meilleur scoreur de la Pro A, sans rien forcer (14,1 points à 52% aux tirs, un très bon 45% derrière l’arc, 2,7 rebonds, 2,2 passes décisives). Mieux, son équipe pointe à une seule victoire du Top 8 malgré l’absence depuis huit matches de son leader, Tim Blue. Sans faire de bruit, le numéro 44 a changé de statut. Le meilleur est peut-être à venir…

par LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
05 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
80 – 60 Strasbourg
LNB TV
06 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
76 – 71 Monaco
LNB TV
07 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
82 – 89 Strasbourg
LNB TV
08 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
83 – 94 Monaco
LNB TV
09 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
79 – 85 Le Mans
LNB TV
13 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
81 – 77 Le Mans
LNB TV
15 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
77 – 87 Le Mans
LNB TV
18 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
84 – 72 Monaco
LNB TV
20 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
69 – 78 Monaco
LNB TV
24 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
74 – 76 Le Mans
LNB TV

Classement Pro A

Jeep® ÉLITE – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 74 25v - 9d
2 Strasbourg 71 24v - 10d
3 Le Mans 62 21v - 13d
4 Limoges 59 20v - 14d
5 Dijon 59 20v - 14d
6 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
7 Nanterre 56 19v - 15d
8 Pau-Lacq-Orthez 53 18v - 16d
9 Bourg-en-Bresse 50 17v - 17d
10 Levallois 48 16v - 18d
11 Le Portel 48 16v - 18d
12 Chalon/Saône 45 15v - 19d
13 Gravelines-Dunkerque 45 15v - 19d
14 Châlons-Reims 45 15v - 19d
15 Cholet 42 14v - 20d
16 Antibes 39 13v - 21d
17 Boulazac 36 12v - 22d
18 Hyères-Toulon 18 6v - 28d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
27 mai (PROB-Playoffs Accession)
60 – 73 Fos-sur-Mer
LNB TV
28 mai (PROB-Playoffs Accession)
77 – 76 Orléans
LNB TV
30 mai (PROB-Playoffs Accession)
85 – 86 Rouen
LNB TV
02 juin (PROB-Playoffs Accession)
83 – 36 Lille
LNB TV
79 – 75 Rouen
LNB TV
04 juin (PROB-Playoffs Accession)
70 – 92 Fos-sur-Mer
LNB TV
77 – 52 Roanne
LNB TV
07 juin (PROB-Playoffs Accession)
71 – 55 Lille
LNB TV
11 juin (PROB-Playoffs Accession)
68 – 72 Fos-sur-Mer
LNB TV
14 juin (PROB-Playoffs Accession)
76 – 70 Roanne
LNB TV

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Blois 80 27v - 7d
2 Roanne 77 26v - 8d
3 Orléans 74 25v - 9d
4 Fos-sur-Mer 71 24v - 10d
5 Lille 68 23v - 11d
6 Saint-Chamond 65 22v - 12d
7 Nancy 56 19v - 15d
8 Rouen 50 17v - 17d
9 Evreux 48 16v - 18d
10 Denain 48 16v - 18d
11 Aix-Maurienne 45 15v - 19d
12 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
13 Nantes 36 12v - 22d
14 Caen 36 12v - 22d
15 Quimper 33 11v - 23d
16 Poitiers 33 11v - 23d
17 Le Havre 30 10v - 24d
18 Charleville-Mézières 18 6v - 28d

Matches TV

BILLETTERIE