Actualité

Grand Format –

J.B. Maille (Limoges CSP) : « MVP De Pro B ? Sommerville, Aska ou Ekperigin »

Entretien avec Jean-Baptiste Maille, blessé au genou, ce fin connaisseur de la Pro B nous confie ses pronostics juste avant la première journée...

Jean-Baptiste Maille sous la tunique de Limoges lors d'un entraînement, juste avant sa blessure

Qui mieux qu’un joueur de Pro A pour se prêter au petit jeu des pronostics Pro B ? On plaisante, bien sûr, mais interroger Jean-Baptiste Maille (1,92 m, 23 ans) était trop tentant. D’abord parce que le meneur recruté cet été par Limoges a malheureusement… du temps à tuer, suite à sa rupture des ligaments croisés survenue lors du stage de préparation avec le CSP. De plus parce que cet ancien espoir manceau, passé ensuite par Le Portel (Pro B), puis Challans (N1), pour parfaire sa post-formation, vient d’effectuer deux très belles saisons avec Fos Provence. Petit point sur sa situation avant qu’il ne nous livre quelques "prédictions" éclairées à propos de l’antichambre de l’élite…

Jean-Baptiste, Limoges vous a fait confiance cet été après deux belles saisons à Fos. Comment avez vous vécu cette reconnaissance alors que, sur le plan statistique pur, vous n’éclatiez pas forcément ?

Oui, c’est vrai, je ne suis pas vraiment un joueur qui va scorer 20 points par match. Après, me faire solliciter par le CSP, alors qu’un nouveau projet hyper motivant se met en place, c’est valorisant. Je n’ai donc pas hésité longtemps après avoir eu Olivier, (Bourgain, le GM) et Kyle (Milling, le coach) au téléphone. Alors, forcément, j’ai vraiment hâte de pouvoir jouer et rendre la confiance qu’ils ont placée en moi. Ils m’avaient annoncé que je serais 2e meneur, derrière A.J. English. Là, ils ont pris Danny Gibson pour me remplacer, sachant que Kenny Hayes peut aussi donner un coup de main sur le poste 1 si nécessaire.

Votre ancien coach, Rémi Giuitta, ne tarit pas d’éloges vous concernant, vantant à la fois votre Q.I. basket et votre incessante activité. Quels sont effectivement vos points forts ?

On a tendance à me cataloguer comme défenseur. Après, de l’autre côté du terrain, je crois que j’essaie de faire simplement tout ce qui m’est possible pour aider mes coéquipiers et mon équipe. Que ce soit avec ma défense, ou en attaque, grâce aussi à tout ce qu’a pu m’apprendre Rémi sur le poste de meneur. Je crois que j’ai pas mal évolué ces deux dernières années. Et puis, c’est vrai, je crois que je donne tout sur le terrain. C’est banal, mais si tout le monde le fait, tu n’es jamais loin de la victoire.

Sous le maillot de Fos Provence, la saison dernière

Le début de préparation avec Limoges faisait naître plein d’espoir vous concernant. Et puis...

Bah ! Et puis crac ! C’est vrai que cet été, je me suis super bien préparé en fonction du challenge qui m’attendait. À l’arrivée au stage, à Temple-sur-Lot, nous étions tous très excités de reprendre. Et là, premier entraînement, sur une situation banale... En fait, je reçois un ballon, et en retombant, le genou vrille. Les croisés. On sait ce que ça entraîne, les mois de rééducation, etc. J’ai été opéré il y a trois semaines. Mais avec les croisés, on peut difficilement accélérer le processus. C’est une greffe de ligaments, donc il faut laisser le temps au temps. C’est entre 6 et 10 mois selon les cas. Je vais aller faire un petit séjour à Capbreton, puis bosser ici avec le kiné et le préparateur physique.

Quand on arrive à Limoges, est-ce que Fred Forte se présente d’entrée en disant « C’est moi qui ai volé la balle à Kukoc pour gagner l’Euroleague l’année de ta naissance ! », ou qu’Olivier Bourgain rappelle qu’il a marqué 39 points contre Cholet le jour où Rigaudeau en a mis 47...

Pas vraiment. (Il rit) Je connais ces histoires, parce que je suis l’histoire de mon sport. Mais ils ne m’ont pas parlé de ça encore...

A sa sortie du centre de formation du MSB, Maille a passé une saison au Portel, en Pro B (photo ci-dessous), puis une autre à Challans, en Nationale 1 (ci-dessus), pour trouver temps de jeu et responsabilités...

Venons-en à la Pro B, dont vous avez été un témoin privilégié pendant trois ans après avoir fréquenté le centre de formation du MSB, un au Portel (en 2013-14), puis deux avec les BYers. D’abord, peut-on tirer des enseignements de ces deux premières journées de Leaders Cup ou bien est-on encore en phase de préparation ?

Honnêtement, pour l’avoir vécu depuis deux ans, ce sont les circonstances qui décident. Je viens d’écouter une interview d’Edouard Choquet (meneur de Fos Provence, ndlr), qui disait que de plus en plus d’équipes la jouent à fond. Je crois que personne ne néglige cette compétition mais, selon les équipes, le groupe est plus ou moins prêt. Nous, l’an dernier, on fait 0V-4D en Leaders Cup, puis on enchaîne avec 11 victoires consécutives en Championnat. On pourrait croire qu’on a balancé la Leaders Cup, alors qu’en fait, il nous manquait juste encore quelques semaines de réglage. Donc, pour toutes ces raisons, je ne pense pas qu’on puisse tirer tant d’enseignements que ça de la Leaders Cup. Surtout des deux premières journées.

Venons-en au jeu des pronostics : quelle sera, selon vous, l’équipe surprise de cette saison de Pro B ?

L’exercice est difficile, parce que la Pro B est incroyablement dense. Je regardais les effectifs aujourd’hui, et on sent vraiment qu’il y a encore une douzaine d’équipes au moins qui peuvent accrocher les Playoffs. Alors, si l’on veut parler de surprise, c’est plutôt par rapport à la saison précédente. Dans cette idée-là, je trouve que Denain a effectué un excellent recrutement et qu’ils vont sans doute en surprendre plus d’un. Au point d’être le Charleville de la saison dernière ? Ce n’est pas sûr, parce que Charleville avait quand même fini 3e ! Mais franchement, trouver l’équipe surprise, c’est une loterie.

Les MVPs Français et Etranger de la saison ?

Côté MVP - le vrai titre, c’est-à-dire toutes nationalités confondues -, il se trouve toujours parmi les équipes dominantes. Alors, dans les grosses écuries, Marcelus Sommerville ne sera pas loin si Orléans termine dans le trio de tête. À Nancy, je ne connais pas leur pivot, Ivan Aska, mais tous les gens à qui j’ai parlé m’en ont dit le plus grand bien. Et puis, comme je vois bien Nantes se faufiler en tête, je dirais Laurence Ekperigin qui nous avait fait énormément de mal pendant les Playoffs de la saison passée. Ce sont trois joueurs qui devraient porter leur équipe. Après, Fos a une excellente équipe, mais c’est plus sur un collectif et la densité du groupe, donc il est difficile de dégager un individu.

Restons sur Fos. Vous les voyez au top, mais ils ont quand même perdu du lourd entre Obasohan, Broussard et vous...

C’est vrai que c’était la fin d’un cycle, avec un super groupe resté deux années ensemble et qui finit deux fois à la 2e place de la saison régulière. Mais bon, ils ont effectué  un excellent recrutement et il n’y a donc aucune raison pour qu’ils redescendent dans la hiérarchie. Mam’ Dia, Desroses, Sullivan Hernandez et Xavier Gaillou sont bons, et les recrues, notamment avec le retour d’Edouard (Choquet), apportent toutes un vrai plus. Le club se développe très bien, l’équipe est compétitive chaque année. Il va bien y avoir une année où ça va passer. Mais la Pro B est compliquée...

On a oublié le top-joueur français de la saison ?

Cela dépend où finit Blois, mais je trouve que Benjamin Monclar a effectué une super saison dernière. Il y a beaucoup de bons joueurs en Pro B mais Benjamin pourrait bien tirer son épingle du jeu cette année.

Pour qui sera la montée directe ?

Cela va se jouer, je crois, entre Orléans, Nancy, Nantes et Fos. Ce sont les 4 qui sortent du lot. Ensuite, Roanne, Blois, Denain et Vichy-Clermont seront dangereux. En Pro B, chaque week-end est un combat. Et c’est vraiment l’équipe la plus forte mentalement et qui suit une courbe ascendante tout au long de la saison qui s’impose.

En deux mots maximum, où se situe le gap le plus important entre Pro B et Pro A ?

Difficile à dire tant que je ne l’ai pas vécu sur le terrain. Mais en quelques mots, il me semble que c’est dans la réactivité, la vitesse de prise de décision que ça se joue...

Et le Boulazac 2017-18, c’est-à-dire la surprise des Playoffs ?

Nancy peut avoir ce profil là, avec sans doute du retard à l’allumage à cause de leurs blessures en prépa et une montée en puissance ensuite avec le retour aux affaires de DaShaun Wood. Je les vois courts pour la montée directe, mais avec leurs très bons jeunes qui vont aussi prendre confiance au fil de la saison, il me semble qu’ils ne seront pas bons à prendre au moment des Playoffs d’Accession.

Quelles équipes risquent de transpirer au moment où se jouera la descente en N1 ?

Tu es fou ! Je ne veux de problèmes avec personne. En plus, c’est difficile de se prononcer si tôt, juste à la lecture des effectifs. Bon, ce qui est sûr, c’est que Charleville-Mézières a perdu gros cet été avec les départs de Martin Hermannsson et Mo Koné. Plus Damien Bouquet, qui leur faisait beaucoup de bien. Après, je crois qu’Aix-Maurienne risque d’être un peu short. Côté promus, je les vois plutôt bien. Caen a récupéré Jarvis Williams qui était excellent à Boulazac. Leur doublette de meneurs français (Sébastien Cape et Ibrahima Sidibé, ndlr) est sympa. Non, je trouve vraiment les effectifs des promus cohérents. Je connais moins Quimper, mais je sens même l’une de ces deux équipes aller chercher les Playoffs.

Quel jeune va exploser cette année ?

Comment ne pas évoquer Sekou Doumbouya ? Avec ce qu’il a fait l’an dernier, plus son niveau montré lors de la saison dernière, il devrait dominer.

Qui est la meilleure recrue de l’intersaison ?

(Longue, longue hésitation) J’ai hâte de voir Tariq Kirksay, même s’il n’a pas encore joué dans l’attente d’une décision quant à son statut de JFL. J’ai hâte, en tous cas, de voir ce qu’il peut encore apporter à Fos du haut de son immense expérience.

Le joueur qu’il vaut mieux avoir avec soi que contre soi ?

Il n’est plus là cette saison, mais je citerais Aaron Broussard. D’abord parce que c’est vraiment un type bien, ensuite parce que j’adore son jeu et ce qu’il apporte à une équipe. Je l’avais contre moi presque tous les jours à l’entraînement, et j’avoue que c’est génial parce que ça m’a fait progresser plus vite.

par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
05 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
80 – 60 Strasbourg
LNB TV
06 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
76 – 71 Monaco
LNB TV
07 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
82 – 89 Strasbourg
LNB TV
08 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
83 – 94 Monaco
LNB TV
09 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
79 – 85 Le Mans
LNB TV
13 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
81 – 77 Le Mans
LNB TV
15 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
77 – 87 Le Mans
LNB TV
18 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
84 – 72 Monaco
LNB TV
20 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
69 – 78 Monaco
LNB TV
24 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)Pariez
18:30 Le Mans

Classement Pro A

Jeep® ÉLITE – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 74 25v - 9d
2 Strasbourg 71 24v - 10d
3 Le Mans 62 21v - 13d
4 Limoges 59 20v - 14d
5 Dijon 59 20v - 14d
6 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
7 Nanterre 56 19v - 15d
8 Pau-Lacq-Orthez 53 18v - 16d
9 Bourg-en-Bresse 50 17v - 17d
10 Levallois 48 16v - 18d
11 Le Portel 48 16v - 18d
12 Chalon/Saône 45 15v - 19d
13 Gravelines-Dunkerque 45 15v - 19d
14 Châlons-Reims 45 15v - 19d
15 Cholet 42 14v - 20d
16 Antibes 39 13v - 21d
17 Boulazac 36 12v - 22d
18 Hyères-Toulon 18 6v - 28d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
27 mai (PROB-Playoffs Accession)
60 – 73 Fos-sur-Mer
LNB TV
28 mai (PROB-Playoffs Accession)
77 – 76 Orléans
LNB TV
30 mai (PROB-Playoffs Accession)
85 – 86 Rouen
LNB TV
02 juin (PROB-Playoffs Accession)
83 – 36 Lille
LNB TV
79 – 75 Rouen
LNB TV
04 juin (PROB-Playoffs Accession)
70 – 92 Fos-sur-Mer
LNB TV
77 – 52 Roanne
LNB TV
07 juin (PROB-Playoffs Accession)
71 – 55 Lille
LNB TV
11 juin (PROB-Playoffs Accession)
68 – 72 Fos-sur-Mer
LNB TV
14 juin (PROB-Playoffs Accession)
76 – 70 Roanne
LNB TV

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Blois 80 27v - 7d
2 Roanne 77 26v - 8d
3 Orléans 74 25v - 9d
4 Fos-sur-Mer 71 24v - 10d
5 Lille 68 23v - 11d
6 Saint-Chamond 65 22v - 12d
7 Nancy 56 19v - 15d
8 Rouen 50 17v - 17d
9 Evreux 48 16v - 18d
10 Denain 48 16v - 18d
11 Aix-Maurienne 45 15v - 19d
12 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
13 Nantes 36 12v - 22d
14 Caen 36 12v - 22d
15 Quimper 33 11v - 23d
16 Poitiers 33 11v - 23d
17 Le Havre 30 10v - 24d
18 Charleville-Mézières 18 6v - 28d

Matches TV

BILLETTERIE