Actualité

#30ansLNB –

Saison 2003-2004 : Le neuvième titre de Pau-Orthez

Pour célébrer les 30 ans de la LNB, nous vous proposons un retour sur les saisons passées. En 2003-2004, Pau-Orthez remporte son neuvième titre alors que le Stade Clermontois est champion de France de Pro B.

Pau-Orthez champion de France 2003-2004

De gauche à droite : René Le Goff (Président de la LNB), Alain Béral (Président de Pau-Orthez), Gauthier Darrigand (6), Gérard Bouscarel (Directeur sportif), Frédéric Fauthoux (4), Koko Archibong, Didier Gadou (entraîneur), Artour Drozdov, Johan Petro, Florent Pietrus, Mark Salyers, Mate Skelin, Laurent Foirest, Cyril Julian, Dragan Lukovski (blessé), Jacky Commères (assistant), Vladimir Krstic (blessé), Pierre Seillant (Président du Directoire)

Pro A

Champion de France : Pau-Orthez
Finale : Pau-Orthez bat Gravelines-Dunkerque : 2-0 (81-77, 89-58)

Le neuvième titre

« Ce titre est un soulagement parce que nous avons connu beaucoup de malheurs cette année », avoue Pierre Seillant au soir du neuvième sacre de l’Elan Béarnais. Oui, l’Elan a fini la saison en apothéose devant son public, rejoignant Limoges au nombre de couronnes hexagonales, mais que cette saison 2003-04 a été éprouvante.

Après son triplé de 2003, Pau a perdu ses deux pépites, Boris Diaw et Mike Piétrus, ainsi que le vétéran américain Rod Sellers, son assurance tout risque dans le peinture. Ces trois-là n’ont pas été faciles à remplacer. Malgré le retour en Béarn de Laurent Foirest (ex-Vitoria) moyennant un gros transfert, l’équipe se cherche longtemps un collectif et une âme. L’arrière US Nate Erdmann (ex-Trieste), et surtout le pivot croate Mate Skelin (2,12 m, 120 kilos) déçoivent. On attendait mieux de la part de l’ancien pivot de Novo Mesto et de la Fortitudo Bologne que ses 8 points et 5 rebonds par match.

En outre, les blessures n’arrangent rien (Fabien Dubos absent 3 mois). Les Palois ne maîtrisent pas leur sujet notamment en défense et concédent autant de défaites après 12 journées (3) que sur l’ensemble de l’exercice 2002-03. L’équipe est également battue au premier tour de la Semaine des As. Début mars, malgré la qualification in-extremis pour le Top 16 de l’Euroleague, Pierre Seillant décide de trancher dans le vif. Il remplace son entraîneur, Frédéric Sarre, par son assistant, Didier Gadou.

Fauthoux meneur titulaire

A 11 journées de la fin, l’Elan perd définitivement Nate Erdmann, victime d’une double hernie discale. Ses remplaçants, Jerryl Sassar et Mark Karcher, ne font pas la maille. Le troisième est le bon : un certain Marc Salyers. Cet énorme scoreur en ligue turque (25,3 points à Oyak Renault) réussit à se fondre dans le collectif dans un style plus sobre. Mais les Palois n’en ont pas fini avec les blessures. Juste avant le début des playoffs, Dragan Lukovski doit déclarer forfait. Le Croate Vladimir Krstic (celui que Lukovski avait remplacé trois ans plus tôt) arrive au chevet des Palois, mais a la malchance de se blesser à son tour en demi-finale des playoffs contre Chalon-sur-Saône !

Freddy Fauthoux est donc seul à la barre de l’équipe lors de la finale contre Gravelines, vainqueur surprise du Mans. Pas de quoi effrayer celui qu’on surnomme « le Petitou ». A Sportica, il est l’un des bourreaux des Gravelinois pour renverser le match dans le dernier quart-temps (81-77). Quelques jours plus tard, les Palois réalisent une démonstration de force devant leurs 9 000 supporters. 89-58, +31. Le plus gros écart sur une finale. « On a défendu le plomb pendant 40 minutes. C’est la marque des grandes équipes », déclare Fauthoux après son 7e titre de champion de France. Le dernier de sa carrière et le dernier de l’Elan à ce jour.

CLASSEMENT FINAL : Cliquez ici pour voir le classement

PLAY-OFFS : Cliquez ici pour afficher les résultats des playoffs


Les faits marquants de la saison

Coup de tonnerre en Pro A. Pour la première fois depuis 1995, une autre équipe que Pau ou l’ASVEL boucle le championnat en pole position. C’est Le Mans, formation entraînée par Vincent Collet, l’entraîneur de l’année.  Le MSB va gâcher une belle occasion d’atteindre la finale. Deux jours après avoir écrabouillé le BCM Gravelines (+33), les Sarthois se font surprendre à Antarès (69-73).

La JDA Dijon, vainqueur surprise de la Semaine des As après trois victoires de 2 points face à l’ASVEL, Nancy et Le Mans, atteint la finale de la FIBA Europe Cup - la 4ème Coupe d’Europe par ordre d’importance - et s’incline face aux Allemands de Mitteldeutscher (84-68).

Saison noire pour l’ASVEL, championne de France en 2002, finaliste en 2003, qui termine à la 11e place et doit se contenter de deux victoires en 14 matches en Euroleague. Autre club historique, le Limoges CSP termine bon dernier. Le CSP est liquidé et rétrogradé en Nationale 1.

 

Récompenses individuelles

Les autres compétitions

Coupe de France : Le Mans bat Pau-Orthez : 83-80

Semaine des As : Dijon bat Le Mans : 62-60

Pro B

Champion de France : Stade Clermontois

Le Stade Clermontois a franchi les marches quatre à quatre vers la Pro B. Champion de N2 en 2001, champion de N1 en 2002, le groupe entraîné par Jean-Aimé Toupane a obtenu une méritoire 7e place pour sa première saison en LNB. La plupart des fidèles sont restés à l’intersaison. Fabrice Périac, Régis Racine, David Melody, Benoît Braun, Dounia Issa et Demba M’Bengue constituent une base bien rodée que viennent compléter Stéphane Lauvergne, le pivot Patrick Whearty et l’ailier Andre Howard. L’équipe auvergnate n’est pas nécessairement la plus talentueuse du lot mais elle travaille plus que quiconque et s’appuie s’une défense en béton armé (71,4 points encaissés sur la saison).

Avant la trêve de Noël, le Stade Clermontois gagne onze matches sur douze. La reprise en janvier est plus délicate (3 défaites en 4 matches). L’Américain Andre Howard laisse sa place à Izett Buchanan puis à Herman Alston. Ce dernier sera le héros du match décisif pour la montée le 24 avril à Châlons-en-Champagne, en décrochant un shoot venu d’ailleurs à 8 dixièmes de la sonnerie (77-74). A trois journées de la fin, Clermont gagne ainsi son billet pour la Pro A. L’histoire durera quatre ans puis le club redescendra en Nationale 2 presque aussi vite qu’il était monté. La ville de Clermont retrouvera la LNB en 2015 à la faveur de la fusion du Stade avec la Jeanne d’Arc Vichy pour former la J.A. Vichy-Clermont Métropole Basket.

 

Brest

Stade Clermontois, Champion de PROB 2004

Debout de gauche à droite : Derrick Alston, Claude Vazeille (Président), Serge Godard (Maire de Clermont-Ferrand), René Le Goff (Président de la LNB), Stéphane Lauvergne, David Rey, Demba M'Bengue

Accroupis : Florent Périac, Benoit Braun, Régis Racine, Nikola Vucurovic, David Melody, Dounia Issa, Naim El Khdar, Patrick Whearty

CLASSEMENT FINAL : Cliquez ici pour afficher le classement

PLAY-OFFS : Cliquez ici pour afficher les résultats des barrages Pro A / Pro B

Récompenses individuelles

par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
15 mai (34ème journée)
83 – 77 Bourg-en-Bresse
LNB TV
22 mai (Jeep ÉLITE - Playoffs)
68 – 81 Lyon-Villeurbanne
LNB TV
83 – 56 Nanterre
LNB TV
23 mai (Jeep ÉLITE - Playoffs)
99 – 97 Pau-Lacq-Orthez
LNB TV
79 – 75 Dijon
LNB TV
25 mai (Jeep ÉLITE - Playoffs)
67 – 72 Le Mans
LNB TV
70 – 77 Strasbourg
LNB TV
26 mai (Jeep ÉLITE - Playoffs)Pariez
18:30 Monaco
20:30 Limoges
27 mai (Jeep ÉLITE - Playoffs)Pariez
18:30 Lyon-Villeurbanne

Classement Pro A

Jeep® ÉLITE – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 74 25v - 9d
2 Strasbourg 71 24v - 10d
3 Le Mans 62 21v - 13d
4 Limoges 59 20v - 14d
5 Dijon 59 20v - 14d
6 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
7 Nanterre 56 19v - 15d
8 Pau-Lacq-Orthez 53 18v - 16d
9 Bourg-en-Bresse 50 17v - 17d
10 Levallois 48 16v - 18d
11 Le Portel 48 16v - 18d
12 Chalon/Saône 45 15v - 19d
13 Gravelines-Dunkerque 45 15v - 19d
14 Châlons-Reims 45 15v - 19d
15 Cholet 42 14v - 20d
16 Antibes 39 13v - 21d
17 Boulazac 36 12v - 22d
18 Hyères-Toulon 18 6v - 28d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
18 mai (34ème journée)
91 – 81 Denain
LNB TV
77 – 91 Orléans
LNB TV
25 mai (PROB-Playoffs Accession)
68 – 60 Denain
LNB TV
77 – 62 Nancy
LNB TV
81 – 65 Saint-Chamond
LNB TV
112 – 110 Rouen
LNB TV
27 mai (PROB-Playoffs Accession)Pariez
17:00 Lille
18:00 Roanne
18:00 Fos-sur-Mer
28 mai (PROB-Playoffs Accession)Pariez
20:00 Orléans

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Blois 80 27v - 7d
2 Roanne 77 26v - 8d
3 Orléans 74 25v - 9d
4 Fos-sur-Mer 71 24v - 10d
5 Lille 68 23v - 11d
6 Saint-Chamond 65 22v - 12d
7 Nancy 56 19v - 15d
8 Rouen 50 17v - 17d
9 Evreux 48 16v - 18d
10 Denain 48 16v - 18d
11 Aix-Maurienne 45 15v - 19d
12 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
13 Nantes 36 12v - 22d
14 Caen 36 12v - 22d
15 Quimper 33 11v - 23d
16 Poitiers 33 11v - 23d
17 Le Havre 30 10v - 24d
18 Charleville-Mézières 18 6v - 28d

Matches TV

BILLETTERIE