Actualité

#30ansLNB –

Saison 1989-1990 : les cannibales de Limoges

Pour célébrer les 30 ans de la LNB, nous vous proposons un retour sur la saison 1989-90. Cette année-là, le Limoges CSP remporte son troisième titre consécutif. Un titre plus que mérité puisque les Limougeauds n'ont perdu que 2 matchs sur 43 joués dans l'Hexagone !

(Crédit Photo : J.M. Chantegros)
Limoges, Champion de France de N1A :
Debout de gauche à droite, les joueurs au milieu des supporters : Jean-Marc Sétier (6), Valéry Demory (13), Jimmy Vérove (4), Stéphane Ostrowski (9), Georges Vestris (14), Richard Dacoury (7), Ken Dancy (10), Don Collins (11), Michael Brooks (8), Pascal Julien (5), Michel Gomez (entraîneur)

Champion de France N1A : Limoges CSP

Finale : Limoges CSP bat Antibes : 2-1 (111-96, 96-110, 103-89)

Les cannibales

Double champion de France en titre, le Limoges CSP attaque la saison 1989-90 avec des ambitions toujours aussi élevées. La bête n’est pas rassasiée. Le carré d’As Richard Dacouy, Don Collins, Stéphane Ostrowski, Michael Brooks est reconduit. Un meneur international en a chassé un autre - l’ex-Choletais Valéry Demory a succédé à Greg Beugnot. En vérité, l’équipe de Michel Gomez n’a tout bonnement pas d’équivalent dans l’hexagone. Son attaque est dévastatrice.

Dès l’entame de la saison, le CSP assomme Lorient 131-89. Le ton est donné. Montpellier, Gravelines encaissent à leur tour plus de 130 points face à Limoges. Avignon et le Racing plus de 120 points. Le CSP dévaste tout sur son passage. 17 victoires en 17 matches sur la phase aller. A mi-parcours, les plus proches poursuivants Antibes, Cholet, Pau-Orthez sont déjà loin derrière. La première défaite du CSP, interviendra à Pau-Orthez (101-115) après 23 victoires consécutives. Ce sera la seule et unique de la saison (33 victoires-1 défaite !).

Le chapitre de la saison régulière refermé, les Limougeauds s’attaquent au Tournoi des As. L’Elan Béarnais est balayé en demi-finale (100-81). En revanche, le CSP doit s’employer jusqu’au bout pour vaincre une vaillante équipe de Cholet, emmenée par la paire US Graylin Warner - John Devereaux (ce dernier perdant une dent au passage après un coupe de coude de Richard Dacoury). Michel Gomez voit dans cette victoire à l’arrachée (87-84) « une excellente répétition avant Saragosse. »

Le premier Final Four

En effet, quelques jours plus tard, le CSP s’attaque à un autre Final Four, européen celui-là, dans la compétition reine. Une première dans l’histoire du basket français. Les Verts ont terminé troisième de la poule finale de Coupe d’Europe des clubs champions derrière Barcelone et Split, et gagné leur billet pour le grand rendez-vous de Saragosse. Malheureusement, ils n’aborderont pas le Final Four dans les meilleures dispositions.

Des problèmes extra-basket minent le groupe, entre le spleen de Valéry Demory qui ne se plait pas à Limoges et le conflit larvé qui oppose Michel Gomez et ses dirigeants. L’entraîneur annoncera son départ pour Pau-Orthez en plein Final Four, sous l’œil de son futur président, Pierre Seillant. Et puis Richard Dacoury est diminué par une blessure. Cela fait beaucoup d’avaries avant de jouer la talentueuse équipe de Split en demi-finale (Toni Kukoc, Dino Radja, Zoran Savic, Dusko Ivanovic, Zoran Stretenovic, Velimir Perasovic, Luka Pavicevic…). De fait, les Limougeauds seront incapables d’endiguer le basket virevoltant des futurs champions d’Europe (101-83). Ils finiront troisième après leur victoire contre l’Aris.

De retour aux affaires courantes, les Verts passeront leurs nerfs sur Saint-Quentin en quart de finale des playoffs puis Mulhouse en demie. En finale, les Antibois de Jacques Monclar (Robert Smith, Georgy Adams, Hughes Occansey, Jim Deines, Lee Johnson) offriront une belle opposition. Ils créeront l’exploit au match retour à Antibes (100-96). Mais ces cannibales de Limougeauds plieront l’affaire lors de la belle à Beaublanc, signant leur 41e victoire en 43 matches sur la scène hexagonale.

CLASSEMENT FINAL : Cliquez ici pour afficher le classement

PLAYOFFS : Cliquez ici pour afficher les résultats des playoffs

Les faits marquants de la saison

Le 2 décembre 1989, le pivot de Mulhouse, Curtis Kitchen, capte 26 rebonds face à Saint-Quentin. Ce record sera battu deux mois et demi plus tard, le 17 février 1990 par Phil Lockett (Lorient) avec 28 rebonds contre Roanne. 27 ans après, le vieux record de Phil Lockett tient toujours !

Le 24 février 1990, Derrick Lewis (Reims) est crédité d’un quadruple double face à l’équipe de Lorient. La feuille de statistiques du pivot du RCB indique 20 points, 11 rebonds, 12 interceptions et 10 contres. On apprendra quelques années plus tard que les statisticiens se sont emmêlés les pinceaux et comptabilisé à tort plusieurs interceptions et contres.

Les récompenses individuelles :

Les autres compétitions

Tournoi des As : Limoges bat Cholet : 87-84

Champion de France N1B : Le Mans

Après son troisième titre de champion de France décroché en 1982, le SCM Le Mans a perdu de sa superbe. Le club sarthois a décroché au classement et a connu les affres de la descente en N1B en 1986. Quatrième de l’antichambre en 1988, troisième en 1989, le SCM a échoue par deux fois dans sa tentative de remontée. La troisième sera la bonne, en s’épargnant les barrages.

En effet, l’équipe termine première de la saison régulière, à égalité avec la JDA Dijon, également promu en N1A. Cette année-là dans la Sarthe, Larry Lawrence est au-dessus du lot (26,3 points). Sur la lancée de ses excellentes saisons à Gravelines, le swingman américain est un parfait leader, en compagnie de Olivier Weissler (12,9 points), du naturalisé Paul Bergman (10,3 pts, 7,6 rebonds) ou d’Olivier Hanquiez. Le Mans retrouve ainsi l’élite. Une division que le club, devenu MSB en 1993, n’a plus jamais quittée depuis. Une longévité remarquable que seuls l’ASVEL, Cholet et Gravelines sont en mesure de concurrencer.

Le Mans

SCM Le Mans, Champion de France N1B 1990

De gauche à droite : Michel Beuzelin (assistant), Christophe Henry, Tom Becker (entraîneur), Philippe Urie, Larry Lawrence, Olivier Weissler, Paul Bergman, Sylvain Lesage, Cédric Hordges, Olivier Hanquiez, Eric Thouvenin, Angelo François-Elocie

CLASSEMENT FINAL : Cliquez ici pour afficher le classement

BARRAGES N1A/N1B: Cliquez ici pour afficher le classement des barrages N1A/N1B

par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
05 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
80 – 60 Strasbourg
LNB TV
06 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
76 – 71 Monaco
LNB TV
07 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
82 – 89 Strasbourg
LNB TV
08 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
83 – 94 Monaco
LNB TV
09 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
79 – 85 Le Mans
LNB TV
13 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
81 – 77 Le Mans
LNB TV
15 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
77 – 87 Le Mans
LNB TV
18 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
84 – 72 Monaco
LNB TV
20 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
69 – 78 Monaco
LNB TV
24 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
74 – 76 Le Mans
LNB TV

Classement Pro A

Jeep® ÉLITE – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 74 25v - 9d
2 Strasbourg 71 24v - 10d
3 Le Mans 62 21v - 13d
4 Limoges 59 20v - 14d
5 Dijon 59 20v - 14d
6 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
7 Nanterre 56 19v - 15d
8 Pau-Lacq-Orthez 53 18v - 16d
9 Bourg-en-Bresse 50 17v - 17d
10 Levallois 48 16v - 18d
11 Le Portel 48 16v - 18d
12 Chalon/Saône 45 15v - 19d
13 Gravelines-Dunkerque 45 15v - 19d
14 Châlons-Reims 45 15v - 19d
15 Cholet 42 14v - 20d
16 Antibes 39 13v - 21d
17 Boulazac 36 12v - 22d
18 Hyères-Toulon 18 6v - 28d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
27 mai (PROB-Playoffs Accession)
60 – 73 Fos-sur-Mer
LNB TV
28 mai (PROB-Playoffs Accession)
77 – 76 Orléans
LNB TV
30 mai (PROB-Playoffs Accession)
85 – 86 Rouen
LNB TV
02 juin (PROB-Playoffs Accession)
83 – 36 Lille
LNB TV
79 – 75 Rouen
LNB TV
04 juin (PROB-Playoffs Accession)
70 – 92 Fos-sur-Mer
LNB TV
77 – 52 Roanne
LNB TV
07 juin (PROB-Playoffs Accession)
71 – 55 Lille
LNB TV
11 juin (PROB-Playoffs Accession)
68 – 72 Fos-sur-Mer
LNB TV
14 juin (PROB-Playoffs Accession)
76 – 70 Roanne
LNB TV

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Blois 80 27v - 7d
2 Roanne 77 26v - 8d
3 Orléans 74 25v - 9d
4 Fos-sur-Mer 71 24v - 10d
5 Lille 68 23v - 11d
6 Saint-Chamond 65 22v - 12d
7 Nancy 56 19v - 15d
8 Rouen 50 17v - 17d
9 Evreux 48 16v - 18d
10 Denain 48 16v - 18d
11 Aix-Maurienne 45 15v - 19d
12 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
13 Nantes 36 12v - 22d
14 Caen 36 12v - 22d
15 Quimper 33 11v - 23d
16 Poitiers 33 11v - 23d
17 Le Havre 30 10v - 24d
18 Charleville-Mézières 18 6v - 28d

Matches TV

BILLETTERIE