Actualité

#30ansLNB –

Saison 2014-2015 : une opération commando pour un doublé

Pour célébrer les 30 ans de la LNB, nous vous proposons un retour sur les saisons passées. En 2014-2015, le Limoges CSP réussit l'exploit de réaliser le doublé en conservant son titre, une première depuis Pau en 2003 et 2004 !

La photo du titre du Limoges CSP, champion de France 2015

Pro A

 

 

Champion de France : Limoges CSP
Finale : Limoges bat Strasbourg : 3-1 (70-68, 52-66, 71-59, 82-75)

Une opération commando pour un doublé

« On a connu des moments intenses et d’autres de doute. Au final on est champion de France et c’était notre objectif numéro un. » En quelques mots, Frédéric Forte a résumé la saison 2014-15 du CSP. Rien n’a été simple. Le grand retour du club en Euroleague s’est soldé par un échec douloureux. Les Limougeauds ont fait les montagnes russes en championnat, ont changé d’entraîneur en cours de route. Mais au final les champions de France 2014 ont conservé leur sceptre, privant les Strasbourgeois dominateurs tout au long de la saison (30 victoires pour 4 défaites, victoires à la Leaders Cup puis en Coupe de France) d’un sacre annoncé.

Léo Westermann, Ramel Curry (Panathinaikos), Jamar Smith (Bamberg), Pape-Philippe Amagou, Ousmane Camara, J.P. Batista… le recrutement opéré pendant l’été 2014 témoigne des hautes ambitions limougeaudes. Le CSP veut briller sur les deux tableaux, France et Europe. Mais s’aperçoit très vite que la marche de l’Euroleague est bien haute (1 victoire sur les 7 premières journées, 2v-12d au final). Ceci ne semble pas affecter les résultats en Pro A (10v-1d pour débuter)… tout au moins dans un premier temps. Parce qu’à la reprise de janvier, le CSP pointe du nez. Une défaite à Reims, trois autres contre Nanterre, Lyon-Villeurbanne et à Chalon. Beaublanc gronde. L’équipe, complétée par Mickaël Gelabale, est surdimensionnée pour la Pro A. Fred Forte impose que deux étrangers, Ramel Curry et Trent Plaisted, soient écartés temporairement du groupe. Les relations se tendent entre le président et son entraîneur, Jean-Marc Dupraz.

Le 2 avril, Limoges s’incline à Rouen, un mal classé. C’est la sixième défaite sur les dix derniers matches. Celle de trop pour Fred Forte, qui décide de couper son entraîneur. Philippe Hervé accepte la mission. L’ex-entraîneur de Chalon, Villeurbanne et Orléans a sept matches pour remettre l’équipe l’équipe en ordre de marche avant les playoffs. Ce challenge lui va bien. Jamais Hervé n’a été aux commandes d’un groupe aussi riche en talents – dernier joker de luxe, le meneur Pooh Jeter est arrivé le 21 mars après avoir terminé sa saison en Chine.

De fait, Limoges aligne un roster ultra-complet, sans doute le plus talentueux de l’hexagone. Jeter -Westermann à la mène, Jamar Smith - Amagou au poste 2, Boungou-colo - Gelabale à l’aile, Moerman Camara au poste 4, Batista - Plaisted - Zerbo au pivot. Philippe Hervé va réussir à fédérer tous ces égos. Et la magie de Beaublanc fera le reste. Le quart de finale contre Le Havre et la demie contre Nancy sont expédiés. 5 matches, 5 victoires. Le CSP arrive lancé pour le premier match de la finale au Rhénus de Strasbourg. Et refait le coup de la saison précédente (70-68). La SIG se rebiffe lors du match 2, durcit les débats (66-52). Ce soir-là, Limoges perd son meilleur joueur, Adrien Moerman. On ne le saura qu’au début du match 3 à Beaublanc mais le MVP de la saison s’est fracturé la main !

Pourtant les Strasbourgeois ne vont pas réussir à profiter de son absence. Dans un Palais des Sports de Beaublanc en fusion, les Limougeauds vont rafler les deux derniers matches. Les shooteurs sont de sortie. La paire Ousmane Camara-Fréjus Zerbo régule le trafic dans la peinture. Pooh Jeter sort le grand jeu au meilleur moment, scorant 11 points à 100% dans le dernier quart-temps du match 4. Et Limoges peut célébrer son doublé, ce qu’aucune équipe française n’avait accompli depuis Pau en 2003 et 2004.

CLASSEMENT FINAL : Cliquez ici pour voir le classement

PLAYOFFS : Cliquez ici pour afficher les résultats des playoffs

Les faits marquants de la saison

Le 25 avril, Darnell Harris (1,81 m, 27 ans) le petit arrière d’Orléans, efface des tablettes le vieux record de Jurij Zdovc. Il signe un parfait 9/9 à trois-points… contre Limoges.

Le 26 avril 2015, Nanterre remporte l’EuroChallenge à Trabzon. Les hommes de Pascal Donnadieu ont écarté Francfort en demi-finale (84-79) sur les épaules d’un excellent Kyle Weems (25) et d’une folle adresse de loin (17/27 à 3-points). En finale contre les locaux de Trabzonspor, la victoire s’est jouée sur l’ultime possession. Alors que Nanterre est menée d’un point, Kyle Weems rate à trois-points, Johan Passave surgit au rebond offensif, trouve miraculeusement son meneur, T.J. Campbell, qui inscrit un lay-up juste à quelques centièmes de la sonnerie. Il faudra recourir à la vidéo pour valider le panier et la victoire des Franciliens (64-63).

Adrien Moerman est le premier MVP unifié de l’histoire de la LNB - c’en est fini de la distinction entre MVP français et MVP étranger. Le Limougeaud a livré une saison plus qu’aboutie (2e meilleure évaluation de Pro A avec 19,4 juste derrière le Havrais, Shawn King).

Les récompenses individuelles :

Les autres compétitions

Vainqueur Coupe de France : Strasbourg bat Le Portel : 87-74

Semaine des As : Strasbourg bat Le Mans : 60-58

 

Pro B

Champion de France : Monaco

La Pro B n’aura été qu’une courte parenthèse pour l’AS Monaco, promu doté d’un budget très confortable pour la division (3,1 M€) grâce à l’apport de l’Ukrainien Sergei Dyadechko. Les champions de Nationale 1 se sont sérieusement renforcés : Ronell Taylor, Cyril Akpomedah, Moustapha Fall débarquent sur le Rocher à l’intersaison. Ils seront rejoints par le meneur US Darrel Mitchell. La triplette Mitchell - Taylor - Obasohan n’a pas d’égal dans l’antichambre.

La Roca Team impressionne   mais elle n’est pas au-dessus du lot. En effet, l’équipe de Hyères-Toulon déjoue tous les pronostics et vire en tête à mi-parcours. Lors de la 22e journée, les Monégasques s’imposent dans le Var et reviennent à une victoire des leaders. Pourtant une semaine plus tard, l’entraîneur Savo Vucevic est débarqué. Un différend l’oppose à son président concernant l’utilisation de la dernière recrue, l’intérieur Marco Killingsworth. Le 9 mars, le Monténégrin Zvezdan Mitrovic reprend l’équipe. Avec lui, la Roca Team remporte 10 de ses 11 derniers matches et coiffe le HTV dans la dernière ligne droite. Place à la Pro A pour ce promu vraiment pas comme les autres.

 

Monaco

Monaco, Champion de France PRO B 2015

CLASSEMENT FINAL : Cliquez ici pour voir le classement

PLAYOFFS : Cliquez ici pour afficher les résultats des playoffs

Les récompenses individuelles :

par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
22 septembre (1ère journée)Pariez
20:00 Cholet
20:30 Monaco
20:30 Strasbourg
20:30 Châlons-Reims
23 septembre (1ère journée)Pariez
20:00 Gravelines-Dunkerque
20:00 Limoges
20:00 Bourg-en-Bresse
20:00 Pau-Lacq-Orthez
20:30 Boulazac
26 septembre (2ème journée)Pariez
19:00 Le Mans

Classement Pro A

PROA – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 89 30v - 4d
2 Chalon/Saône 80 27v - 7d
3 Nanterre 74 25v - 9d
4 Strasbourg 68 23v - 11d
5 Pau-Lacq-Orthez 65 22v - 12d
6 Paris-Levallois 59 20v - 14d
7 Le Portel 56 19v - 15d
8 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
9 Gravelines-Dunkerque 48 16v - 18d
10 Limoges 45 15v - 19d
11 Cholet 42 14v - 20d
12 Le Mans 42 14v - 20d
13 Dijon 36 12v - 22d
14 Antibes 36 12v - 22d
15 Hyères-Toulon 33 11v - 23d
16 Châlons-Reims 30 10v - 24d
17 Orléans 27 9v - 25d
18 Nancy 24 8v - 26d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
22 septembre (Disneyland Paris Leaders Cup LNB)Pariez
20:00 Le Havre
20:00 Fos-sur-Mer
20:00 Caen
20:00 Denain
20:30 Roanne
23 septembre (Disneyland Paris Leaders Cup LNB)Pariez
20:00 Poitiers
26 septembre (Disneyland Paris Leaders Cup LNB)Pariez
20:00 Le Havre
20:00 Charleville-Mézières
20:00 Quimper
20:00 Saint-Chamond

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Bourg-en-Bresse 74 25v - 9d
2 Fos-sur-Mer 65 22v - 12d
3 Lille 62 21v - 13d
4 Boulazac 56 19v - 15d
5 Charleville-Mézières 56 19v - 15d
6 Nantes 53 18v - 16d
7 Le Havre 53 18v - 16d
8 Evreux 53 18v - 16d
9 Blois 50 17v - 17d
10 Poitiers 50 17v - 17d
11 Rouen 48 16v - 18d
12 Denain 45 15v - 19d
13 Saint-Chamond 42 14v - 20d
14 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
15 Roanne 42 14v - 20d
16 Aix-Maurienne 39 13v - 21d
17 Saint-Quentin 39 13v - 21d
18 Boulogne-sur-Mer 39 13v - 21d

Matches TV

BILLETTERIE