Actualité

Présentation des quarts 2/4 –

Strasbourg-Pau, nos spécialistes se mouillent

Chaque jour, Antoine Eïto, Kyle Milling et Jacques Monclar livrent leurs analyses et pronostics sur les quarts de finale. Aujourd'hui Strasbourg - Pau.

Pour Antoine Eïto, les qualités athlétiques et les longs bras de Frank Ntilikina peuvent gêner D.J. Cooper, la plaque tournante du jeu palois (photo : Alain Nouvel)

Les playoffs Pro A commencent lundi. Chaque jour, trois spécialistes vont livrer leurs analyses et pronostics sur les quarts de finale. Aujourd’hui, Antoine Eïto (joueur d’Orléans), Kyle Milling (entraîneur de Hyères-Toulon) et Jacques Monclar (consultant à BeIN Sport) se mouillent avant Strasbourg - Pau-Lacq-Orthez (lundi 22 à 20h30), le remake du quart de finale 2016 que la SIG avait remporté 2-0.

Strasbourg – Pau-Lacq-Orthez (lundi 22 à 20h30)

Le chiffre : 20

Strasbourg et Pau-Lacq-Orthez sont les deux meilleures équipes de Pro A aux passes décisives. Les deux formations délivrent plus de 20 « assists » par match (20,8 pour Pau, 20,1 pour Strasbourg). D’un côté, un homme est la plaque tournante. Le MVP de la saison D.J. Cooper produit à lui seul plus de la moitié des passes paloises (11,1). De l’autre, la SIG propose une académie de jeu où le danger est uniformément réparti : Erving Walker, A.J. Slaughter et Paul Lacombe tournent entre 3 et 4 passes. Le meneur titulaire, Frank Ntilikina, n’est que le 6e passeur de son équipe avec 1,4. Conséquence : le danger est parfaitement ciblé à Pau tandis que la SIG est une équipe beaucoup plus compliquée à stopper.

Les forces en présence

Strasbourg : Outsiders et… contents de l’être !

Même si Monaco avait terminé la saison dernière en tête de la saison régulière, tout comme Gravelines-Dunkerque en 2012-13, à chaque fois ces quatre dernières saisons, Strasbourg faisait tout de même figure de favori des Playoffs LNB. Pour le résultat – curel – que l’on connaît, les SIGmen échouant en finales face à Nanterre (2013), Limoges (2014 et 15) et l’ASVEL la saison dernière. Pour inverser cette tendance, la direction du club alsacien avait opté pour un changement de coach, Henrik Dettmann succédant au sélectionneur national. Après un calamiteux mois d’octobre (1V-4D pour commencer la saison), Vincent Collet a vite été rappelé et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est parvenu à remettre l’équipe dans le sens de la marche (22V-7D).

Certes, le meneur US ayant remplacé l’historique Louis Campbell, Erving Walker (9,1 pts à 37%, 3,6 pds et 8,3 d’éval) entre moins dans les standards que recherche Collet, mais cela aura finalement aussi contribué à l’éclosion du futur drafté Frank Ntilikina (8,8 d’éval. en 22 minutes depuis la mi-championnat). L’autre « éclosion » spectaculaire est celle de Paul Lacombe (9,8 pts, 3,9 rbds et 3,9 pds) qui a presque doublé son apport depuis la saison dernière,  figure à la 6e place des français de Pro A à l’évaluation (13,9) et a reçu mercredi le trophée de la meilleure progression. Pour le reste, la SIG est fidèle à elle-même, avec un jeu basé sur une défense de fer et un partage de la balle et des responsabilités offensives, les 10 joueurs étant tous entre 5 et 12 points par match. Alors, cette saison, c’est vrai, Strasbourg n’est pas favori. Et cela ne doit pas leur déplaire !

Les chiffres de la saison régulière

4e : 23 victoires – 11 défaites / Domicile : 14-3, Extérieur : 9-8 / 10 derniers : 8-2


Pau-Lacq-Orthez : Pau a retrouvé son rang !

Après dix ans de manque, les fans de l’Elan Béarnais, privés de l’enivrant parfum des Playoffs depuis la saison 2005-06, retrouvent les Playoffs pour la seconde fois consécutive. Et le plus satisfaisant pour Eric Bartécheky et les dirigeants de l’Elan, c’est que cela aura été (presque) une évidence pendant toute la saison. Comme si Pau était simplement revenu à « sa » place… En route, les Béarnais se sont même offerts un retour au grand raout de mi-saison, se qualifiant pour la Leaders Cup en terminant 3e de la phase aller. Problème, cette qualif’ marqua aussi le début des pépins, avec la « bêtise » de J.K. Edwards et des blessures en cascades : Cavalière, Okobo, Robinson puis Lewis et Chikoko. Et le plus fort sans doute, c’est que si Pau finit par rétrograder à la 5e place, l’Elan tint quand même la route malgré ces aléas (12V-5D en phase aller, 11-6 au retour)…

Le problème, c’est qu’un Classico retour raté (66-75), suivi d’un hold-up « commis » par Nanterre lors de l’avant dernière journée (71-73) allait éjecter Pau du Top 4 et le précipiter vers un quart difficile face à la SIG, sans l’avantage du terrain. L’Elan devrait récupérer ses derniers éclopés – Chikoko et Okobo – pour cette confrontation, mais sans doute pas à leur top. Mais avec le MVP de la saison, D.J. Cooper et sa « connexion » incomparable avec Alain Koffi (25,2 pts, 12,2 rbds, 11,9 pds et 35,3 d’évaluation à eux deux), un duo Taqwa Pinero – John Cox qui monte en puissance dans les ailes et deux postes 4 fuyants et efficaces comme Robinson et Mipoka, l’Elan a de quoi embêter sérieusement la SIG.

Les chiffres de la saison régulière

5e : 22 victoires – 12 défaites / Domicile : 14-3, Extérieur : 8-9 / 10 derniers : 4-6

Leurs confrontations cette saison

Strasbourg et Pau-Lacq-Orthez : 1-1

(23/10, 5e journée) Pau-Lacq-Orthez bat Strasbourg : 82-74

(12/03, 22e journée) Strasbourg bat Pau-Lacq-Orthez : 67-58

L’avis de nos spécialistes

Kyle Milling : « Strasbourg est l’équipe la plus forme de la deuxième partie de saison. Ils jouent à dix. Ils sont candidats pour le titre, avec Monaco. Pau a un effectif moins important même s’ils ont recruté trois joueurs (Pinero, Cox et Agbelese). Le style de jeu est différent. » Son prono : Strasbourg 2- Pau 1

Antoine Eito : « Celle-là est très compliquée. Pau est toujours diminué. Je vois le collectif strasbourgeois s’imposer. cette année Vincent Collet n’a pas construit son équipe ; Toutes les autres années, le titre leur était promis et il a échoué. Cette année où personne ne le voit, il y aura moins de pression, ils ne seront pas loin du titre. Je les vois aller en finale. Ntilikina peut embêter D.J. Cooper avec ses qualités athlétiques et ses longs bras. Et derrière, si Slaughter, Walker retrouvent leur niveau de jeu, ce n’est pas pareil... » Son prono : Strasbourg 2- Pau 1

Jacques Monclar : « Strasbourg a buté à chaque fois dans les gros contextes. Les deux fois contre Monaco, à Chalon aussi. Je vais faire hurler, je n’ai évidemment rien contre Pau, mais je vois Strasbourg en deux manches sèches. On ne peut pas les présenter comme favoris parce que Monaco est un poil devant tout le monde mais sur des coups, ils peuvent aller au bout. » Son prono : Strasbourg 2 – Pau 0

par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
22 septembre (1ère journée)Pariez
20:00 Cholet
20:30 Monaco
20:30 Strasbourg
20:30 Châlons-Reims
23 septembre (1ère journée)Pariez
20:00 Gravelines-Dunkerque
20:00 Limoges
20:00 Bourg-en-Bresse
20:00 Pau-Lacq-Orthez
20:30 Boulazac
26 septembre (2ème journée)Pariez
19:00 Le Mans

Classement Pro A

PROA – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 89 30v - 4d
2 Chalon/Saône 80 27v - 7d
3 Nanterre 74 25v - 9d
4 Strasbourg 68 23v - 11d
5 Pau-Lacq-Orthez 65 22v - 12d
6 Paris-Levallois 59 20v - 14d
7 Le Portel 56 19v - 15d
8 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
9 Gravelines-Dunkerque 48 16v - 18d
10 Limoges 45 15v - 19d
11 Cholet 42 14v - 20d
12 Le Mans 42 14v - 20d
13 Dijon 36 12v - 22d
14 Antibes 36 12v - 22d
15 Hyères-Toulon 33 11v - 23d
16 Châlons-Reims 30 10v - 24d
17 Orléans 27 9v - 25d
18 Nancy 24 8v - 26d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
22 septembre (Disneyland Paris Leaders Cup LNB)Pariez
20:00 Le Havre
20:00 Fos-sur-Mer
20:00 Caen
20:00 Denain
20:30 Roanne
23 septembre (Disneyland Paris Leaders Cup LNB)Pariez
20:00 Poitiers
26 septembre (Disneyland Paris Leaders Cup LNB)Pariez
20:00 Le Havre
20:00 Charleville-Mézières
20:00 Quimper
20:00 Saint-Chamond

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Bourg-en-Bresse 74 25v - 9d
2 Fos-sur-Mer 65 22v - 12d
3 Lille 62 21v - 13d
4 Boulazac 56 19v - 15d
5 Charleville-Mézières 56 19v - 15d
6 Nantes 53 18v - 16d
7 Le Havre 53 18v - 16d
8 Evreux 53 18v - 16d
9 Blois 50 17v - 17d
10 Poitiers 50 17v - 17d
11 Rouen 48 16v - 18d
12 Denain 45 15v - 19d
13 Saint-Chamond 42 14v - 20d
14 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
15 Roanne 42 14v - 20d
16 Aix-Maurienne 39 13v - 21d
17 Saint-Quentin 39 13v - 21d
18 Boulogne-sur-Mer 39 13v - 21d

Matches TV

BILLETTERIE