Actualité

#30ansLNB –

Saison 1994-1995 : Antibes, un shoot pour l'histoire

Pour célébrer les 30 ans de la LNB, nous vous proposons un retour sur les saisons passées. En 1994-1995, l'Olympique Antibes remporte le titre grâce à un shoot de Micheal Ray Richardson, l'une des actions les plus marquantes de l'histoire de la LNB.

La photo du titre de l'Olympique d'Antibes lors de la saison 1994-1995 :
De gauche à droite : Serge Provillard (assistant), Arsène Ade-Mensah (6), Micheal Ray Richardson (11), Laurent Foirest (7), Cheikou N'Diaye (10), Stéphane Ostrowski (9), Willie Redden (15), Frédéric Domon (14), Jean-Philippe Méthélie (13), Billy Joe Williams (5), David Rivers (4), Jacques Monclar (entraîneur)

Pro A

 

 

Champion de France : Olympique Antibes

Un shoot pour l'histoire

Le shoot du titre de Micheal Ray Richardson restera à jamais comme une des actions les plus marquantes de l’histoire de la LNB. Pourtant, à la reprise de cet opus 1994-95, l’ancien NBAer ne fait pas partie de l’effectif antibois. Le roster du finaliste 1994 a de l’allure. Arsène-Mensah, Billie Joe-Williams, Laurent Foirest, Jean-Philippe Méthélie, Stéphane Ostrowski, Fred Domon, Willie Redden… le tout drivé par un petit magicien, David Rivers, ex-doublure de Magic Johnson chez les Lakers. Seulement la saison ne commence pas sous les meilleurs auspices, Antibes étant éliminé au tour préliminaire de l’Euroligue par le CSKA Moscou. L’Américain Henry James prend la porte, et pour le remplacer, Jacques Monclar suit les conseils de son ancien pivot, Lee Johnson et fait venir un ailier de 39 ans, ancienne star de la NBA, banni pour usage de drogue : Micheal Ray Richardson. « Il nous fallait un voyou », dira Jacques Monclar à son sujet. La greffe prend. L’ailier a de sacrés beaux restes et le démontre (15,7 points, 4,9 rebonds, 3,7 passes, 2,4 interceptions). Quatre ans après la saison du titre, Antibes reprend à Limoges la pole position en championnat (21-5).

En playoffs, Levallois puis Cholet sont hachés menus la meilleure attaque de la Pro A. En finale, jouée au meilleur des cinq manches face à Pau-Orthez, Antibes perd le premier match à l’Espace Piscine (87-91) et remporte le match 2 après prolongation (100-96). Les Palois ont fait le break et ont l’occasion de plier la série dans leur Palais des Sports. Mais dans le sillage d’un immense David Rivers (36 points), les Antibois s’adjugent la troisième manche. « Vous ne gagnerez pas deux fois de suite ici », promet Pierre Seillant. Pourtant, les Azuréens font de nouveau la course en tête au match 4 et mènent 79-73 à trois minutes de la fin sur un dunk de Laurent Foirest. Les Palois réagissent par l’intermédiaire des locaux, les frères Gadou et Freddy Fauthoux, et reprennent les commandes à 20 secondes du terme (80-79). Sur son dernier temps-mort, Jacques Monclar annonce un système pour Micheal Ray Richardson. Précision, le vétéran est à 2/17 aux tirs à ce moment du match. Il a tout raté ou presque. Il ne rate pas le dernier. 3 secondes et 5 dixièmes à jouer. Dernière possession paloise. Freddy Fauthoux remonte le terrain, fait mine de shooter à mi-terrain mais trouve Ricky Winslow seul à trois mètres face au cercle. Son petit tir précipité trouve l’arceau. Antibes est champion. Un titre que le club azuréen, rattrapé par ses problèmes financiers, ne pourra pas étrenner en Euroligue.

Les matches de la finale en intégralité (source : http://www.bballchannel.fr/2015/06/antibes-pau-orthez-finales-proa-1995/)

CLASSEMENT FINAL : Cliquez ici pour afficher le classement

PLAYOFFS : Cliquez ici pour afficher les résultats des playoffs


Les faits marquants de la saison

Trois clubs français atteignent une demi-finale de coupe d’Europe. Limoges dispute le Final Four de la C1 à Saragosse. Deux ans après sa défaite à Athènes, le Real Madrid d’Arvidas Sabonis prend sa revanche en demi-finale (62-49). Antibes est demi-finaliste de la C2 face au Benetton Trevise. Les Antibois vont gagner le premier match à Trevise mais s’inclinent par deux fois  à l’Espace Piscine, Petar Naumoski inscrivant 44 points au match 2. Pau-Orthez s’incline également en demi-finale de la Korac, contre Milan emmené par le jeune Dejan Bodiroga (21 ans, 55 points sur les deux matches).

Ron Anderson (Montpellier) termine top-scoreur de Pro A à 37 ans, avec un record à 48 points. Chez les Français, Yann Bonato réalise avec 23,3 points la meilleure moyenne pour un joueur français depuis la création de la LNB – c’est un dixième de mieux que Billy Joe Williams (AS Monaco) en 1990-91 (23,2 points).

Le 3 décembre 1994, Ron Curry, le marsupilami de l’ASVEL, gobe 26 rebonds contre Dijon.

Le 15 avril 1995, J.D. Jackson (Poissy-Chatou) réalise 11 interceptions contre Caen. Soit la deuxième meilleure performance LNB de l’histoire  (12 de Derrick Lewis le 24/02/90).

Les récompenses individuelles :


Les autres compétitions :

Coupe de France : Limoges bat Pau-Orthez : 84-83 ap

 

Pro B

Champion de France : Besançon

En 1994-95, l’ALM Evreux fait un beau premier de la saison régulière. Le talent du top-scoreur de la Pro B, Bruce Bowen (29,3 points, et une pointe à 53 points, personne n’a fait mieux depuis en LNB), la sérénité de Claude Williams, l’expérience des Français, Eric Fleury, Pat Zamour, George Vestris, etc… et la folie du jeune Jean-Marc Kraidy (18 ans) ont eu raison de tous ses adversaires, et notamment de l’équipe de Besançon, 7e au classement. Une place honorable pour la deuxième saison en Pro B du club bisontin.

Mais le BBC a les dents longues… et de sacrés arguments entre le jeune Eric Micoud (21 ans) tout juste sorti de l’université de Georgetown, sa très forte paire intérieure Skeeter JacksonRonnie Smith, et son renfort cinq étoiles arrivé juste avant les playoffs, l’Américain Tony Farmer (24 ans) vu à Pau-Orthez deux ans plus tôt. Porté par son attaque de feu (93,5 points de moyenne en playoffs), le BBC élimine Chalon-sur-Saône en huitièmes de finale, passe dans un trou de souris contre Caen, deuxième de la saison régulière en quarts de finale (96-94 lors de la belle à Caen), puis récidive contre le HTV en demi-finale.

Lors de la finale jouée en trois manches gagnantes, l’avantage du terrain sera décisif pour prendre le dessus sur l’équipe de Tours. Les Bisontins remportent la belle à domicile devant des Dahus (leurs supporters) déchainés (104-85). C’est le début d’une aventure de six ans en Pro A.

Besançon

La photo de Besançon, Champion de France PRO B 1995

Debouts : Hervé Chick (kiné), Alain Gay (assistant), Mamadou Loum (6), Skeeter jackson (13), Gilles Véchambre (9), Jean-Paul Rebatet (entraîneur), Bruno Servolle (12), Jean-Marc Sapia (8), Tony Farmer (4), André mulon (Président), Jean-Philippe Besson (14)
Accroupis : Frédéric Edde (11), Ronnie Smith (10), Catherine Becaud (médecin), Eric Micoud (7)

CLASSEMENT FINAL : Cliquez ici pour afficher le classement

PLAYOFFS: Cliquez ici pour afficher les résultats des playoffs

Les récompenses individuelles :


par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
19 novembre (10ème journée)
78 – 70 Bourg-en-Bresse
LNB TV
82 – 76 Lyon-Villeurbanne
LNB TV
01 décembre (11ème journée)Pariez
20:00 Levallois
20:30 Dijon
20:30 Gravelines-Dunkerque
02 décembre (11ème journée)Pariez
17:00 Chalon/Saône
18:30 Limoges
20:00 Strasbourg
20:00 Châlons-Reims
03 décembre (11ème journée)Pariez
18:30 Le Mans

Classement Pro A

PROA – Classement à la 10ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Le Mans 80 8v - 2d
2 Monaco 70 7v - 3d
3 Strasbourg 60 6v - 4d
4 Dijon 60 6v - 4d
5 Limoges 60 6v - 4d
6 Lyon-Villeurbanne 60 6v - 4d
7 Nanterre 60 6v - 4d
8 Hyères-Toulon 60 6v - 4d
9 Bourg-en-Bresse 50 5v - 5d
10 Pau-Lacq-Orthez 50 5v - 5d
11 Le Portel 50 5v - 5d
12 Gravelines-Dunkerque 50 5v - 5d
13 Antibes 40 4v - 6d
14 Cholet 40 4v - 6d
15 Châlons-Reims 40 4v - 6d
16 Levallois 30 3v - 7d
17 Chalon/Saône 20 2v - 8d
18 Boulazac 20 2v - 8d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
29 novembre (3ème journée)Pariez
20:30 Denain
01 décembre (7ème journée)Pariez
20:00 Blois
20:00 Le Havre
20:00 Fos-sur-Mer
20:00 Nancy
20:00 Saint-Chamond
20:00 Vichy-Clermont
20:00 Quimper
20:30 Poitiers
02 décembre (7ème journée)Pariez
20:00 Caen

Classement Pro B

PROB – Classement à la 6ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Orléans 100 5v - 0d
2 Lille 84 5v - 1d
3 Caen 84 5v - 1d
4 Roanne 84 5v - 1d
5 Blois 67 4v - 2d
6 Nancy 67 4v - 2d
7 Fos-sur-Mer 67 4v - 2d
8 Saint-Chamond 50 3v - 3d
9 Vichy-Clermont 50 3v - 3d
10 Le Havre 40 2v - 3d
11 Denain 40 2v - 3d
12 Rouen 34 2v - 4d
13 Nantes 34 2v - 4d
14 Poitiers 34 2v - 4d
15 Quimper 34 2v - 4d
16 Evreux 17 1v - 5d
17 Aix-Maurienne 17 1v - 5d
18 Charleville-Mézières 0 0v - 5d

Matches TV

BILLETTERIE

  • Nanterre
    Limoges

    PROA, 11ème journée

    Le 02 déc. 2017 à 18h30

    A partir de 7€

    Achetez votre place
  • Hyères-Toulon
    Gravelines-Dunkerque

    PROA, 11ème journée

    Le 01 déc. 2017 à 20h30

    A partir de 10€

    Achetez votre place
  • Monaco
    Chalon/Saône

    PROA, 11ème journée

    Le 02 déc. 2017 à 17h00

    A partir de 12€

    Achetez votre place
  • Boulazac
    Strasbourg

    PROA, 11ème journée

    Le 02 déc. 2017 à 20h00

    A partir de 13,80€

    Achetez votre place
  • Roanne
    Blois

    PROB, 7ème journée

    Le 01 déc. 2017 à 20h00

    A partir de 7€

    Achetez votre place
  • Lille
    Fos-sur-Mer

    PROB, 7ème journée

    Le 01 déc. 2017 à 20h00

    A partir de 0€

    Achetez votre place
  • Orléans
    Caen

    PROB, 7ème journée

    Le 02 déc. 2017 à 20h00

    A partir de 0€

    Achetez votre place