Actualité

#30ansLNB –

Saison 1996-1997 : Le premier titre de Paris

Pour célébrer les 30 ans de la LNB, nous vous proposons un retour sur les saisons passées. En 1996-1997, le PSG Racing coiffe tous les favoris sur la ligne d'arrivée pour remporter le titre tandis que Toulouse gagne sa place en Pro A.

(Crédit Photo : A. Lecoq - Le Parisien)
La photo du titre du PSG Racing lors de la saison 1996-1997 :
Premier Rang assis : Arsène Ade-Mensah (6), Richard Dacoury (11), Laurent Sciarra (7), Franck Mériguet (8), Stéphane Bouchardon (4), Jacky Renaud (entraîneur), Didier Dobbels (assistant)
Second rang : Olivier Pierrot (kiné), Jean-Michel Plomion (intendant), Maxime Spincer (préparateur physique), Pierre Portal (dirigeant RCF), René Le Goff (Président)
Troisième rang : David Bialski (13), Eric Struelens (5), Fred Herzog (15), Jean-Marc Sétier, J.R. Reid (12)

Pro A

 

 

Champion de France : Paris SG Racing
Finale : PSG Racing bat Lyon-Villeurbanne : 72-64, 74-65

Le premier titre de Paris

Après une saison mouvementée, le PSG Racing a coiffé tous les favoris sur la ligne d’arrivée et décroché le titre, trente ans après le sacre de l’Alsace de Bagnolet.

L’équipe parisienne était taillée pour jouer le titre. Pendant l’été, le budget avait été porté à près de 40 millions de francs, soit le deuxième budget de Pro A derrière celui de Pau et le club du président Charles Biétry avait opéré un recrutement cinq étoiles. Richard Dacoury, Arsène Ade-Mensah (champion en 1995 avec Antibes), David Bialski (champion en titre avec Pau), le marsupilami belge Eric Struelens ainsi que deux joueurs NBA, Sedale Threatt et J.R. Reid (5e choix de la draft 1989) avaient rejoint une solide base française constituée de Laurent Sciarra, Stéphane Risacher, Franck Mériguet et Jean-Marc Sétier. Seulement au mois de décembre, ce roster impressionnant pointe à la 12e place au classement. L’entraîneur, Chris Singleton, prend la porte et est remplacé par le tandem Jacky Renaud-Didier Dobbels. Au cœur de l’hiver, après un cinglant revers à Coubertin, Charles Biétry décrète une mise au vert au bataillon de Joinville. La star serbe Zarko Paspalj, qui a rejoint le PSG depuis quelques mois, n’apprécie pas la méthode et met les voiles. Il sera remplacé par l’ex-Limougeaud Jurij Zdovc.

« Au moment où tout le monde nous enterre, cela commence à envoyer du bois. J.R Reid éclaire le jeu et nous on s’éclate », se souvient Stéphane Risacher. Le mois de février 1997 marque un tournant. L’équipe, par ailleurs très soudée pour aller faire la fête dans la nuit parisienne, trouve son alchimie sur le terrain. Elle atteint la demi-finale de l’EuroCup et pousse le Real Madrid, futur champion d’Espagne, dans ses retranchements. Elle développe son meilleur basket au moment des playoffs. Le Mans est écarté en deux manches sèches. Elle a aussi la chance d’affronter une équipe paloise largement amoindrie par les blessures (Antoine Rigaudeau, Lawrence Funderburke et Damon Bailey) en demi-finale.  Les Parisiens remportent la belle dans le Béarn. En finale contre l’ASVEL, Arsène Ade-Mensah se charge d’éteindre Delaney Rudd et sort un match de haute volée à l’Astroballe. Richard Dacoury avait annoncé qu’il venait à Paris pour gagner un neuvième titre. Mission accomplie.


Paris - La Parenthèse Enchantée par LNB-Officiel

 

CLASSEMENT FINAL : Cliquez ici pour afficher le classement

PLAYOFFS : Cliquez ici pour afficher les résultats des playoffs


Les faits marquants de la saison

Après 20 journées, le meilleur marqueur du championnat, Bruce Bowen (23,2 points) quitte Besançon et rejoint la CBA. En fin de saison, il disputera un match en NBA avec le Miami Heat. Le début d’une carrière nord-américaine longue de 11 saisons et plus de 1000 matches, ponctuées par trois titres de champions avec les San Antonio Spurs.

L’ASVEL se qualifie pour le Final Four de Rome après un quart de finale homérique contre Efes Pilsen Istanbul. Homérique et dramatique car Jim Bilba s’est sectionné un tendon de la main juste après le match en brisant involontairement une porte vitrée. Bilba sera opéré quelques heures plus tard à l’hôpital international d’Istanbul. Privé de son ailier-fort international, l’ASVEL échouera en demi-finale du Final Four face au Barça (70-77) puis en finale du championnat.

Les récompenses individuelles :

MVP français : Yann Bonato (Limoges) avec 19,3 pts à 53,4%, 4,2 rebonds et 3,1 passes

MVP étranger : Delaney Rudd (ASVEL) avec 16,3 pts à 50,3%, 3,1 rebonds et 7,7 passes

Meilleur espoir : Frédéric Weis (Limoges) avec 7,4 pts à 61,7% et 5,1 rebonds

Meilleur entraîneur : Gregor Beugnot (ASVEL)

Les autres compétitions

Vainqueur Coupe de France : ASVEL bat Nancy: 67-58

Pro B

Champion de France : Maurienne

Les Spacer’s de Toulouse ont débarqué en Pro B en 1995 avec de hautes ambitions. Dès sa première saison, le club termine 5e de la saison régulière. Pour son deuxième opus, il aligne le plus gros budget de l’antichambre et fait venir une figure connue de la LNB, l’ailier américain Graylin Warner, pour accompagner ses ex-internationaux, Christophe Soulé, Jean-Aimé Toupane et son solide intérieur US, Khari Jaxon. Celui qu’on surnommait le Lévrier des Mauges à son époque choletaise boucle la saison à 20 points en moyenne. Les Toulousains, portés par une attaque de feu (87,1 points par match) ne sont pas loin d’être injouables et accèdent facilement à la Pro A (27-3 en saison régulière). En finale des playoffs – honorifiques puisque le vainqueur n’accède pas en Pro A cette année-là bien qu'il obtient le titre de champion de France – les Spacer’s se feront surprendre par Maurienne. Personne en Savoie n’a oublié l’équipe emmenée par Stanley Brundy, Jim Bartels et le regretté Benoît Georget.

Maurienne

La photo de Maurienne SB, Champion de France PRO B 1997

Debout : Marc Tholozan (assistant), Stanley Brundy (15), Benoît Braun (8), Benoît Georget (7), Yannick Gayrard (5), Jim Bartels (10), Julien Pacalet (3), Franck Bouteille (9), Mamadou Loum (6), Frédéric Lebel (14), Daniel Dos Anjos (11), Philippe Bienvenu, Patrick Maucouvert (entraîneur)
Assis : Jean-Paul Genon (secrétaire général), Daniel Nègre (Président) Damien Fayolle (kiné), Michel Bailly (Préseident d'honneur), Alain Lacoste (médecin)

CLASSEMENT FINAL : Cliquez ici pour afficher le classement

PLAYOFFS : Cliquez ici pour afficher les résultats des playoffs

Les récompenses individuelles :

MVP Français : David Condouant (Vichy)

MVP étranger : Geoff Lear (Hyères-Toulon)

par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
17 novembre (10ème journée)
101 – 81 Boulazac
LNB TV
18 novembre (10ème journée)
68 – 90 Monaco
LNB TV
76 – 85 Nanterre
LNB TV
55 – 67 Cholet
LNB TV
98 – 80 Antibes
LNB TV
77 – 63 Le Portel
LNB TV
82 – 67 Hyères-Toulon
LNB TV
19 novembre (10ème journée)Pariez
18:00 Bourg-en-Bresse
18:30 Lyon-Villeurbanne
01 décembre (11ème journée)Pariez
20:00 Levallois

Classement Pro A

PROA – Classement à la 10ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Le Mans 80 8v - 2d
2 Monaco 70 7v - 3d
3 Lyon-Villeurbanne 67 6v - 3d
4 Dijon 60 6v - 4d
5 Limoges 60 6v - 4d
6 Nanterre 60 6v - 4d
7 Hyères-Toulon 60 6v - 4d
8 Strasbourg 56 5v - 4d
9 Bourg-en-Bresse 56 5v - 4d
10 Pau-Lacq-Orthez 50 5v - 5d
11 Le Portel 50 5v - 5d
12 Gravelines-Dunkerque 45 4v - 5d
13 Antibes 40 4v - 6d
14 Cholet 40 4v - 6d
15 Châlons-Reims 40 4v - 6d
16 Levallois 30 3v - 7d
17 Chalon/Saône 20 2v - 8d
18 Boulazac 20 2v - 8d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
17 novembre (6ème journée)
63 – 60 Aix-Maurienne
LNB TV
76 – 71 Roanne
LNB TV
91 – 97 Orléans
LNB TV
70 – 66 Evreux
LNB TV
88 – 80 Lille
LNB TV
18 novembre (6ème journée)
86 – 77 Nantes
LNB TV
71 – 73 Rouen
LNB TV
79 – 80 Denain
LNB TV
29 novembre (3ème journée)Pariez
20:30 Denain
01 décembre (7ème journée)Pariez
20:00 Nancy

Classement Pro B

PROB – Classement à la 6ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Orléans 100 5v - 0d
2 Lille 84 5v - 1d
3 Caen 84 5v - 1d
4 Roanne 84 5v - 1d
5 Nancy 67 4v - 2d
6 Fos-sur-Mer 67 4v - 2d
7 Blois 60 3v - 2d
8 Saint-Chamond 50 3v - 3d
9 Vichy-Clermont 50 3v - 3d
10 Le Havre 40 2v - 3d
11 Nantes 40 2v - 3d
12 Denain 40 2v - 3d
13 Rouen 34 2v - 4d
14 Poitiers 34 2v - 4d
15 Quimper 34 2v - 4d
16 Evreux 17 1v - 5d
17 Aix-Maurienne 17 1v - 5d
18 Charleville-Mézières 0 0v - 5d

Matches TV

BILLETTERIE

  • Orléans
    Denain

    PROB, 3ème journée

    Le 29 nov. 2017 à 20h30

    A partir de 0€

    Achetez votre place