Actualité

Pro A – J23 : retour –

Pro A, 23e journée : Le SLUC renait à la vie…

En l’emportant largement face à la JDA, Nancy s’impose pour la 2e fois consécutive et recolle au Gruppetto… Le maintien redevient envisageable !

Alejandro Urtasun (Nancy) a scoré 27 points à 100% ce soir

 

Les matches du samedi 18 mars

*Monaco bat Châlons-Reims : 81-72 MVP : Yabuba Ouattara

Même s’il a globalement dominé la rencontre, le leader monégasque n’a pas passé une soirée de tout repos face à Châlons-Reims. La faute à une adresse en berne (24 sur 68 soit 35% aux tirs) et à des Champenois très combatifs d’un bout à l’autre de la rencontre. L’ASM a creusé une dizaine de points d’écart dès le premier quart-temps (31-20), avant de voir revenir les hommes de Nikola Antic, emmenés par un excellent Mark Payne (19 pts à 7/9, 7 passes décisives, 4 rebonds et autant d’interceptions pour une évaluation de 29) sur leurs talons à la pause (44-39). Mais la Roca Team, grâce à un Yakuba Ouattara agressif  en attaque (27 points, son record en carrière), allait ensuite maîtriser les débats et maintenir l’écart aux alentours des 10 points…

*Gravelines-Dunkerque bat Hyères-Toulon : 81-80 MVP : Justin Cobbs

Il s’en est fallu d’un rien, d’un tir intérieur réussi par Sek Henry dans les toutes dernières secondes pour Gravelines, puis d’un dernier trois-points manqué d’un William Howard retrouvant son club formateur, pour que résonne un Hymne à Cô Pinard que les spectateurs de Sportica avaient bien cru ne pas entonner ce soir... En effet, l’ex-Antibois Paul Carter, arrivé récemment au HTV, venait de planter un panier à trois-points permettant aux Varois de repasser devant à quelques secondes du gong (79-80). Gravelines, grâce à un Justin Cobbs encore performant (24 pts à 7/12), bien secondé à l’arrière par Sek Henry (22 pts, 4 sur 7 aux paniers primés) et par Rich Solomon sous les panneaux (10 pts, 12 rbds et 2 contres), aura fini par se débarrasser de ces promus très accrocheurs. Au HTV, une balance offensive presque parfaite entre Paul Carter (20 points, 6 rbds), Alexandre Chassang (16 pts à 7/7 aux tirs), William Howard (15 pts, 4 rbds et 3 pds) et David Michineau (11 pts) a bien failli permettre aux promus de s’offrir un exploit dans le Nord…

*Nancy bat Dijon : 87-70 MVP : Alejandro Urtasun

Soirée faste pour le SLUC qui n’est plus seul dernier de la Pro A grâce à sa victoire autoritaire sur la JDA. Un succès capital qui permet aux Nancéiens de rattraper Orléans (6V-17D), mais aussi de revenir à une longueur d’Antibes, premier non-relégable, et à 2 du trio CCRB, Dijon et Cholet. Greg Beugnot le savait bien, les 22e, 23e et 24e journées seraient capitales pour le SLUC qui y affronte trois rivaux directs pour le maintien (Cholet, Dijon puis Orléans le week-end prochain). Et en battant la JDA avec autorité ce soir (+17), une semaine après un exploit à Cholet (+3), Nancy s’autorise à reprendre espoir… Ce soir, c’est l’arrière espagnol Alex Urtasun (22 pts à 7/7 aux tirs, dont 4 à trois-points, 27 d’évaluation) qui aura été le héros du match, 5 autres joueurs scorant 10 ou 11 points. A noter les 11 points (à 5 sur 6), 4 rebonds et 1 contre en 15 minutes pour le jeune géant Jonathan Jeanne (2,18 m, 19 ans). Pas grand chose à sauver ce soir du côté d’une JDA qui s’est faite copieusement dominer au rebond (24-34) et qui commence à sérieusement sentir le souffle des deux derniers dans sa nuque...

 

Le match SFR Sport 2 du samedi 18 mars

*Chalon bat Nanterre 92 : 94-90 MVP : Moustapha Fall

Sale nouvelle pour les fans de l’Elan Chalon en tout début de match : l’absence de Cameron Clark, en civil sur le banc pour ce choc face à Nanterre 92. Un coup dur pour des Chalonnais qui l’avaient emporté de 15 points à Maurice Thorez à l’aller (77-92), et partageaient avec leurs rivaux du soir et Pau-Lacq-Orthez la deuxième place du classement (16 victoires – 6 défaites) avant le match.

C’est pourtant l’Elan qui entamait le mieux la rencontre en passant un 6-0, obligeant Pascal Donnadieu à prendre son premier temps-mort après à peine 2’45 de jeu. « Vous faîtes tout en marchant les gars », s’étonnait le coach. Mais les Franciliens, sans adresse pourtant, recollaient au train (14-14, 7e), grâce à un Hugo Invernizzi plutôt saignant (8 points dans le premier quart) et quelques balles perdues un peu idiotes de Chalon. Mais sur un panier à trois-points de Gédéon Pitard, dont ce n’est pourtant pas la spécialité, les locaux recréaient un mini-écart après 10 minutes (21-16).

C’est ensuite Brian Conklin, plus connu pour ses capacité au « bucheronnage » que pour son touché, qui ramenait encore Nanterre au contact en cours de deuxième quart-temps (35-34, 18e), en scorant 10 points dans la période. Une performance en soi pour une équipe qui compte énormément sur ses shooteurs de loin, des artilleurs quelque peu enraillés en cette première période : 2/12, 16%... Seul pépin, quelques oublis dans la dernière allaient permettre à Chalon de creuser à nouveau un petit écart juste avant la pause (41-34).

Le troisième quart-temps allait voir la JSF retrouver pas mal de ses vertus offensives, Invernizzi toujours (14 points, 4 sur 7 à 3-pts ce soir) et Spencer Butterfield, toujours présent aux quatre coins du terrain (20 points, 6 rebonds et 4 passes), permettant à Nanterre de remporter la période 16-22 pour revenir mordiller les mollets bourguignons (57-56 sur un dernier panier de Moustapha Fall).

Puis on allait basculer vers de l’irrationnel et 15 minutes de folie douce comme seul le basket peut en proposer. Le héros du match aurait pu être Heiko Schaffartzik. L’Allemand, transparent jusque-là, enclenchait un 2-9 pour Nanterre pour passer de -4 à +3 en étant impliqué sur les 9 points de son équipe (deux paniers et autant de passes décisives, 67-70 à 1’30 de la fin). Heiko enchainait encore deux paniers supplémentaires (14 points et 5 pds pour lui ce soir) pour porter Nanterre 92 en tête (72-74) avec 30 secondes à jouer. C’est alors que John Roberson, auteur de 72 de ses 75 lancer-francs cette saison (96% de réussite, n°1 en Pro A), se présentait sur la ligne, et… manquait ses deux tentatives ! Le métronome chalonnais semblait effondré !

Mais quelques secondes plus tard, il se permettait, en mettant totalement sous pression Chris Warren, de provoquer une balle perdue alors que Nanterre avait match gagné (72-75 et la balle à 6’’ du buzzer). Puis, alors que Nzeulie et Butterfield avaient échangés les lancers réussis, Roberson se retrouvait sur la ligne, à 74-77, avec 2’ à jouer. Il réussissait le premier, ratait sciemment le second et, après une première claquette de Bouteille pour garder le ballon en jeu, Moustapha Fall offrait une égalisation inespérée au buzzer (77-77).

Comme c’est souvent le cas dans ce genre de retour improbable, l’équipe qui revient du diable vauvert se retrouve à dominer l’extra-time, ce qu’allait faire Chalon (94-90 au final), grâce à 6 points de plus d’un John Roberson revanchard (22 points ce soir). Chalon pouvait aussi grandement remercier son duo de géants dans la raquette. Moustapha Fall sortant un nouveau match énorme (19 points à 8/10 et 3/3 aux lancers, 10 rebonds, 3 contres, 4 passes décisives et 2 interceptions pour 33 d’évaluation), bien aidé par un Abdoulaye Loum faisant (presque) oublier Clark : 16 points, 12 rebonds et 19 d’évaluation, ses records en Pro A.

 

Les matches de vendredi

*Lyon-Villeurbanne bat Orléans : 82-78 MVP : Darryl Watkins

Sur le papier, la rencontre était plus que déséquilibrée, entre une ASVEL renforcée par l’arrivée de Casper Ware (13 points à 4/10, 4 passes) et un OLB en pleine tourmente (six défaites de suite). Sauf qu’à 1’15 du terme, de logique il n’y avait plus (75-78). Kyle McAlarney artillait (19 points à 5/10 de loin), Gabriel Olaseni moissonnait (14 points, 11 rebonds), Antoine Eïto était ravi de revenir à l’Astroballe (11/4/5 & 18 d’éval) et Marcellus Sommerville (13 points à 4/13) la jouait clutch, avec un gros panier à trois-points et des lancers pour faire passer les siens devant. Finalement, les hommes de Thomas Drouot sont restés muets dans les derniers instants du match, encaissant un 7-0... tout l’inverse de Walter Hodge, qui inscrivait 4 de ses 20 points dans la dernière minute. Le meneur a bien été aidé par Darryl Watkins, tout en efficacité (18 points à 5/7, 9 rebonds, 26 d’évaluation). 

*Paris-Levallois bat Cholet : 75-74 MVP : Jason Rich

Là encore, un candidat au Top 8 sérieusement secoué par un mal classé. Le PL est pourtant devant à cinq minutes du terme (68-58) mais encaisse alors un terrible 16-2, via une rafale de trois-points (Rousselle puis Evtimov puis Noel). Les Altos Séquanais sont sonnés, mais s’appuient alors sur des hommes d’expérience : Maleye Ndoye (7 points en 17 minutes) réussit son unique trois-points du match pour rapprocher les siens, puis c’est Jason Rich qui clôt l’affaire. L’arrière US reçoit le label Mr Propre de la soirée : 24 points à 9/11 aux tirs, 5/5 aux lancers, 3 rebonds, 3 interception mais tout de même 5 balles perdues et 25 d’évaluation. A souligner, la nouvelle belle rentabilité en sortie de banc de Louis Labeyrie (12 points à 6/8, 7 rebonds, 19 d’évaluation en 23 minutes).

Strasbourg bat *Antibes : 81-72 MVP : Jérémy Leloup

Ca y est ! Isaia Cordinier est sorti de sa boîte (19 points à 7/13, 3 rebonds, 3 passes pour 17 d’évaluation) et a soutenu l’habituel duo Blue (16 points, 22 d’éval) & Otule (10 points, 7 rebonds). Sauf que ça n’a pas suffi face à d’efficaces Strasbourgeois : 10/20 de loin, 25 passes sur 28 tirs réussis ! La palme de l’efficacité revient ici à Jérémy Leloup (16 points à 5/6 dont 4/4 de loin, 20 d’évaluation en sortie de banc), bien aidé par cinq autres SIGmen au-dessus des 10 d’éval, dont Mam’ Jaiteh (12 points, 13 rebonds, 17 d’évaluation). Au classement, Strasbourg compte deux victoires d'avance sur le 8e, Lyon-Villeurbanne (5e ex-aequo avec le PL, 14v-9d).

 

La suite de la 23e journée

 

Le match SFR Sport 2 – Numéro 23 du dimanche 19 mars

Pau-Lacq-Orthez – Le Mans (18h30)

Le match SFR Sport 2 du lundi 20 mars

Le Portel – Limoges (20h30)


par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
04 juin (PROA-Playoffs)
64 – 67 Strasbourg
LNB TV
05 juin (PROA-Playoffs)
86 – 69 Chalon/Saône
LNB TV
06 juin (PROA-Playoffs)
64 – 68 Strasbourg
LNB TV
07 juin (PROA-Playoffs)
55 – 82 Chalon/Saône
LNB TV
09 juin (PROA-Playoffs)
70 – 69 Lyon-Villeurbanne
LNB TV
13 juin (PROA-Playoffs)
89 – 75 Strasbourg
LNB TV
15 juin (PROA-Playoffs)
72 – 74 Strasbourg
LNB TV
17 juin (PROA-Playoffs)
70 – 71 Chalon/Saône
LNB TV
19 juin (PROA-Playoffs)
84 – 78 Chalon/Saône
LNB TV
23 juin (PROA-Playoffs)
74 – 65 Strasbourg
LNB TV

Classement Pro A

PROA – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 89 30v - 4d
2 Chalon/Saône 80 27v - 7d
3 Nanterre 74 25v - 9d
4 Strasbourg 68 23v - 11d
5 Pau-Lacq-Orthez 65 22v - 12d
6 Paris-Levallois 59 20v - 14d
7 Le Portel 56 19v - 15d
8 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
9 Gravelines-Dunkerque 48 16v - 18d
10 Limoges 45 15v - 19d
11 Cholet 42 14v - 20d
12 Le Mans 42 14v - 20d
13 Dijon 36 12v - 22d
14 Antibes 36 12v - 22d
15 Hyères-Toulon 33 11v - 23d
16 Châlons-Reims 30 10v - 24d
17 Orléans 27 9v - 25d
18 Nancy 24 8v - 26d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
31 mai (PROB-Playoffs Accession)
51 – 56 Evreux
LNB TV
70 – 59 Le Havre
LNB TV
03 juin (PROB-Playoffs Accession)
66 – 75 Nantes
LNB TV
87 – 76 Evreux
LNB TV
05 juin (PROB-Playoffs Accession)
67 – 82 Boulazac
LNB TV
66 – 67 Fos-sur-Mer
LNB TV
08 juin (PROB-Playoffs Accession)
74 – 85 Nantes
LNB TV
12 juin (PROB-Playoffs Accession)
79 – 64 Nantes
LNB TV
15 juin (PROB-Playoffs Accession)
66 – 65 Boulazac
LNB TV
18 juin (PROB-Playoffs Accession)
63 – 60 Nantes
LNB TV

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Bourg-en-Bresse 74 25v - 9d
2 Fos-sur-Mer 65 22v - 12d
3 Lille 62 21v - 13d
4 Boulazac 56 19v - 15d
5 Charleville-Mézières 56 19v - 15d
6 Nantes 53 18v - 16d
7 Le Havre 53 18v - 16d
8 Evreux 53 18v - 16d
9 Blois 50 17v - 17d
10 Poitiers 50 17v - 17d
11 Rouen 48 16v - 18d
12 Denain 45 15v - 19d
13 Saint-Chamond 42 14v - 20d
14 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
15 Roanne 42 14v - 20d
16 Aix-Maurienne 39 13v - 21d
17 Saint-Quentin 39 13v - 21d
18 Boulogne-sur-Mer 39 13v - 21d

Matches TV

BILLETTERIE