Actualité

Pro B – J7 : retour –

Pro A, 7e journée : Le Mans s’en sort sur le fil !

Une petite passe d’armes venait d’opposer le coach manceau à son président. La courte victoire face à Cholet ne résout pas tout mais fait du bien…

Petr Cornélie (Le Mans) a été efficace malgré un faible temps de jeu

Le match SFR Sport 2

*Le Mans – Cholet : 71-65 MVP : Wilfried Yeguete

C’est à un âpre derby des Pays de Loire que nous avons pu assister ce soir au Mans. Le MSB, qui avait déjà éliminé Cholet Basket en seizième de finale de la Coupe de France il y a quelques semaines (84-68), ont cette fois bien plus souffert pour repousser les assauts des hommes de Philippe Hervé. Dans cette rencontre opposant l’équipe la plus adroite à trois-points de Pro A (Le Mans), mais qui n’abuse en rien de cette arme, et Cholet, son dauphin dans l’exercice, mais dont la victoire dépend depuis la reprise de sa capacité à scorer de loin, aucun des deux clubs n’a particulièrement brillé derrière l’arc, Le Mans terminant la rencontre à… 14% (2 sur 14), alors que Cholet ne faisait guère mieux (6 sur 21, 28%).

En première période, Le Mans a logiquement et lentement pris le large en se basant essentiellement sur une grosse défense : seulement 26 points concédés en 19’55’’, jusqu’à un dernier panier plus faute de Ben Dewar, ramenant Cholet de -12 à -9 (38-29). Mais l’écart avait jusque-là grandi tranquillement, Le Mans, grâce toujours à Ryan Pearson (8 points à 4 sur 7 à la pause), et à un Giordan Watson plus entreprenant en attaque qu’à l’accoutumée (8 points lui aussi après 20 minutes, soit sa moyenne par match depuis le début de saison), remportant le premier quart-temps 20-14, puis le second 18-15.

Dans une rencontre où les défenses prenaient le pas sur les attaques, avec un Cholet Basket tenu à 33% de réussite (10 sur 30 aux tirs), l’activité de Will Yeguete était aussi à souligner, l’ancien de Florida cumulant 5 points, mais surtout 7 rebonds (dont 3 offensifs) et une interception en seulement 10 minutes de jeu avant la pause. Côté Cholet, seul Isaiah Swann, auteur de 10 points à 4 sur 6 aux tirs (en 10 minutes de jeu) avait connu une certaine réussite, alors qu’Ilian Evtimov (2 pts, -1 d’éval.) ou Angel Rodriguez (2 pts également, 0 sur 2 aux tirs et 0 d’évaluation) étaient sévèrement muselés. Pour Cholet, le 2 sur 9 à trois-points de cette première période n’était pas de bon augure, car les joueurs de Philippe Hervé, qui vivent et meurent avec les tirs longue portée, ont perdu leurs trois matches où ils ont shooté sous les 50% derrière l’arc, leurs succès à Nancy (13/24, 54%), à Limoges (11/22, 50%) et face au PL (16/29, 55%) ayant tous été obtenus grâce à une réussite exceptionnelle dans l’exercice…

Le Mans à 10% à trois-points après 30 minutes...

Lors de la troisième période, Cholet, beaucoup plus agressif en défense comme en attaque, allait revenir au train, d’abord par le duo Angel Rodriguez (5 points) et Isaiah Swann (7 de plus dans ce quart-temps). Les Choletais pointaient même à -1 (50-49, 29e), sur un 2 plus 1 d’Ilian Evtimov, décidément maladroit de loin (0/4 à 3-pts) et dispendieux (4 balles perdues), mais actif par ailleurs (3 sur 4 à l’intérieur, 4 rebonds). Et sur un dernier panier de Jerry Boutsiele, suite au 10e rebond offensif capté par Cholet, CB terminait cette troisième période à une seule longueur des Sarthois 52-51. De l’autre côté, Le Mans, équipe la plus adroite de loin de Pro A jusque-là (49,6%), pointait à un vilain 10% de réussite derrière la ligne à trois-points (1 sur 10 après 30 minutes).

Ryan Pearson (14 points), a mis trois lancers criciaux pour sceller le sort du match

Dans le quatrième quart-temps, les deux équipes allaient d’abord se rendre coup pour coup, avec de nombreuses égalités lors de 5 premières minutes (58-58 à la 35e), sans que Cholet ne parvienne à produire le coup de rein suffisant pour repasser devant. Mais après deux tirs ratés consécutifs de Swann, Jonathan Rousselle, peu en vue jusque-là, puis David Noel, d’un de ces paniers dans le corner qu’il affectionne, allaient enfin donner un avantage à leur équipe (60-64, à 2’30’’ du buzzer) en enquillant deux paniers à longue portée de suite. Le Mans était dans les cordes. Mais la réaction du MSB allait être à la hauteur, les Manceaux infligeant ensuite un 8-0 à leurs adversaires du soir grâce à Hanlan, Yeguete (au contre et sur un rebond offensif) et ce diable de Giordan Watson, auteur de son meilleur match offensif depuis la reprise (16 points à 7 sur 12 aux tirs, 4 rebonds, 3 passes pour 19 d’évaluation), qui allait chercher un panier intérieur sur un rebond offensif, suite à un lancer-franc raté de Yeguete (68-64, à moins d’une minute de la fin). Cholet allait encore avoir l’occasion de revenir, mais Noel puis Rousselle manquèrent des occasion sur la ligne de réparation, avant que Ryan Pearson ne scelle le sort de la rencontre aux lancer-francs (71-65 au final).

Si Watson, Pearson et Hanlan (14 points chacun) ont été les top-scoreurs du MSB, l’homme du match aura été Wilfried Yeguete, dont l’énorme activité (8 points à 4 sur 5, 9 rebonds, 2 contres et 5 interceptions pour 19 d’évaluation) a permis de compenser la récurrente discrétion de Mouphtaou Yarou, blessé en début de saison (5 pts et 7 rbds), alors que Petr Cornélie (6 points, 3 rebonds mais aussi 3 contres), n’a été utilisé que 14 minutes. Avec cette victoire, Le Mans revient à 3V-4D et évite sans doute une crise qui couvait cette semaine, Erman Kunter réclamant des renforts alors que, côté dirigeants, on aimerait sans doute le voir donner sa chance aux jeunes, dont un Jonathan Jeanne dont il se murmure qu’il est impressionnant à l’entraînement mais se morfond pourtant sur le banc.

Les affiches de ce soir

*Chalon – Paris Levallois

My taylor is Rich... Rich, comme Jason, héros du Colisée en 2014-15, quand le swingman formé à Florida State enchantait les spectateurs en tournant à 15,2 points (52% aux tirs, dont 48% à 3-pts), 3,6 rebonds et 4,8 passes décisives (16 d'éval.). Perturbé par les blessures l'an dernier au PL, Jason a retrouvé tout son peps depuis la reprise puisqu'il figure au 3e rang des scoreurs de Pro A (18,8 pts) comme à l'évaluation (20,7). Jérémy Nzeulie aura pour mission d’éteindre l’ancien chalonnais. On salive également avant le duel de jeunes pivots français entre Moustapha Fall (2,18 m) et Vincent Poirier (2,12 m).

Prono : 60% Chalon

*Gravelines-Dunkerque - Strasbourg

Ce duel entre mal classés n'en est pas vraiment un. Les deux clubs partagent bien l'antépénultième place du classement (16e avec 2 victoires pour 4 défaites), mais il serait des plus aventureux de condamner le BCM, tout juste renforcé par l’ex-Palois, Sek Henry (1,92 m, 29 ans), et la SIG aux joutes pour éviter la descente. Avec le retour de Vincent Collet aux manettes, Strasbourg a retrouvé des couleurs face à Antibes (85-74) puis en BCL contre Ostende, alors que le BCM était presque parvenu à faire tomber l'AS Monaco de son rocher (71-79) et a confirmé en FIBA Europe Cup.

*Limoges –Châlons-Reims

Face à Nanterre, le Limoges CSP a mis fin à sa vilaine série de trois revers consécutifs et surtout renoué avec les vertus indispensables à son salut cette saison : abnégation, défense et balance offensive. Car ce CSP un peu court en talent ne peut s'en sortir en ne s'en remettant qu'à William Buford et à un concours de tirs en première intention comme on avait pu le voir ces dernières semaines. Face à Nanterre (70-64), tout l'effectif a été impliqué. Ce match sera également l’occasion pour les supporters limougeauds de revoir Mark Payne. Si l’Américain a déçu l’an passé au CSP, il a laissé l’image d’un parfait gentleman.

*Nancy – Monaco

L'AS Monaco, en visite en Loraine ce samedi, est toujours invaincu. Une belle série de neuf succès consécutifs : six en Pro A, un en Coupe et trois autres en Basketball Champions League. Mais le couperet se rapproche peut-être. Après des semaines de promenade de santé - un écart moyen de +21,5 points sur les six premières sorties de la saison -, l'ASM a souffert ces derniers temps : +2 au Mans, +4 en BCL contre Domzale, +8 face au BCM...avant d’écraser l’équipe danoise des Bakken Bears. Ce déplacement chez la lanterne rouge a tout d’un piège. Au SLUC, on devrait assister à l’une des dernières apparitions de Thaddeus McFadden avant son probable remplacement.

*Orléans – Hyères-Toulon

Orléans a longtemps cru détrôner l'Elan en son Palais des Sports samedi dernier. A deux minutes de la fin, l'OLB était encore devant (87-85) grâce à un monstrueux 13/22 de loin des hommes de Pierre Vincent (dont un 5/7 et 23 points pour Kyle McAlarney). Au final, Orléans a dû céder devant Alain Koffi (21 pts, 14 rbds, 30 d'éval) et l'inévitable D.J. Cooper (30 pts, 14 pds, 33 d'éval). L’OLB a besoin de gagner des matches. La victoire est impérative face au promu. Mais attention au HTV toutefois. L’équipe varoise, renforcée par Maurice Acker, sort de son meilleur match de la saison face au Mans (76-60). Une perf à confirmer loin de ses bases.

Le match disputé le vendredi 4 novembre

Dijon bat *Antibes : 63-48 MVP : David Holston

Un match aux deux visages. A la mi-temps, on s’attend au même type de massacre entrevu du côté du Havre ce soir : 43-17 pour la JDA, 5 points inscrits par les Sharks dans le deuxième quart-temps et un total de 17 ballons perdus ! La deuxième mi-temps sera bien différente, puisque les Bourguignons n’inscriront que 20 points, les Antibois terminant même le match sur un 9-0 ! Côté statistiques, la machine Tim Blue n’a que très peu pesé (10 points à 3/7, 7 rebonds, 11 d’évaluation) et Chris Otule, plutôt en vue jusque-là, termine avec 1 point en 17 minutes. Laurent Legname a dû apprécier la performance collective de ses joueurs, qui ont dressé un véritable rideau de fer devant leurs adversaires (32,6% aux tirs, 21 pertes de balles au final). A Dijon, on mettra en avant ceux qui ont permis de creuser l’écart : Keaton Grant (15 points, 14 d’éval) et David Holston (12 points, 5 passes, 4 interceptions), valeur refuge de la JDA en ce début de saison.

Les deux autres matches SFR Sport 2 du week-end

Dimanche 6 novembre

Nanterre – ASVEL Lyon-Villeurbanne (à 18H30, en direct sur SFR Sport 2)

Lundi 7 novembre

Le Portel – Pau-Lacq-Orthez (à 20H30, en direct sur SFR Sport 2)

par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
05 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
80 – 60 Strasbourg
LNB TV
06 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
76 – 71 Monaco
LNB TV
07 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
82 – 89 Strasbourg
LNB TV
08 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
83 – 94 Monaco
LNB TV
09 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
79 – 85 Le Mans
LNB TV
13 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
81 – 77 Le Mans
LNB TV
15 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
77 – 87 Le Mans
LNB TV
18 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
84 – 72 Monaco
LNB TV
20 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
69 – 78 Monaco
LNB TV
24 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)Pariez
18:30 Le Mans

Classement Pro A

Jeep® ÉLITE – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 74 25v - 9d
2 Strasbourg 71 24v - 10d
3 Le Mans 62 21v - 13d
4 Limoges 59 20v - 14d
5 Dijon 59 20v - 14d
6 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
7 Nanterre 56 19v - 15d
8 Pau-Lacq-Orthez 53 18v - 16d
9 Bourg-en-Bresse 50 17v - 17d
10 Levallois 48 16v - 18d
11 Le Portel 48 16v - 18d
12 Chalon/Saône 45 15v - 19d
13 Gravelines-Dunkerque 45 15v - 19d
14 Châlons-Reims 45 15v - 19d
15 Cholet 42 14v - 20d
16 Antibes 39 13v - 21d
17 Boulazac 36 12v - 22d
18 Hyères-Toulon 18 6v - 28d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
27 mai (PROB-Playoffs Accession)
60 – 73 Fos-sur-Mer
LNB TV
28 mai (PROB-Playoffs Accession)
77 – 76 Orléans
LNB TV
30 mai (PROB-Playoffs Accession)
85 – 86 Rouen
LNB TV
02 juin (PROB-Playoffs Accession)
83 – 36 Lille
LNB TV
79 – 75 Rouen
LNB TV
04 juin (PROB-Playoffs Accession)
70 – 92 Fos-sur-Mer
LNB TV
77 – 52 Roanne
LNB TV
07 juin (PROB-Playoffs Accession)
71 – 55 Lille
LNB TV
11 juin (PROB-Playoffs Accession)
68 – 72 Fos-sur-Mer
LNB TV
14 juin (PROB-Playoffs Accession)
76 – 70 Roanne
LNB TV

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Blois 80 27v - 7d
2 Roanne 77 26v - 8d
3 Orléans 74 25v - 9d
4 Fos-sur-Mer 71 24v - 10d
5 Lille 68 23v - 11d
6 Saint-Chamond 65 22v - 12d
7 Nancy 56 19v - 15d
8 Rouen 50 17v - 17d
9 Evreux 48 16v - 18d
10 Denain 48 16v - 18d
11 Aix-Maurienne 45 15v - 19d
12 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
13 Nantes 36 12v - 22d
14 Caen 36 12v - 22d
15 Quimper 33 11v - 23d
16 Poitiers 33 11v - 23d
17 Le Havre 30 10v - 24d
18 Charleville-Mézières 18 6v - 28d

Matches TV

BILLETTERIE