Actualité

Grand Format –

4 Français de plus en NBA ?

4 joueurs français se présentent à la draft NBA cette nuit, à suivre en direct à 3h00 du matin sur beIN Sport Max 4.

Avec 26 joueurs draftés depuis Jean-Claude Lefebvre en 1960, la France est l’un des plus gros pourvoyeurs de talents vers la NBA en dehors des Etats-Unis. Et pour cette année 2016, la grand-messe annuelle qui a lieu cette nuit et où les franchises font leur marché parmi les meilleurs jeunes basketteurs venus du monde entier devrait à nouveau envoyer quelques prospects français de l’autre côté de l’Atlantique. 8 d’entre eux s’étaient en effet inscrits à la draft cette année mais 4 ont finalement choisi de se retirer (Axel Bouteille, Mathias Lessort, Alpha Kaba et Luc Loubaki). Les 4 restants en revanche ont de fortes chances d’entendre leur nom appelé par Adam Silver, le big boss de la NBA.

Timothé Luwawu-Cabarrot

2,01 m, 21 ans, ailier

Sans conteste le plus fort potentiel des 4 Français inscrits à la draft cette année, il devrait vraisemblablement devenir le 27e Français drafté dans l’Histoire. Invité dans la « green room » – un honneur réservé aux meilleurs prospects de l’année – Luwawu a toutes les chances d’être sélectionné au premier tour, synonyme de contrat garanti.

Joueur très athlétique, l’ancien d’Antibes a choisi l’été dernier de s’exiler en Serbie, au sein du club de Mega Leks qui est devenu ces dernières années le spécialiste pour lancer des jeunes à fort potentiel. Pari réussi pour Timothé qui a gagné des responsabilités en Serbie (14,6 pts, 4,8 rbds en 31 minutes en Adriatic League).

Selon les différents sites spécialisés, son nom oscille entre la 13e et la 28e place du premier tour. Mais la faiblesse relative des postes 3 de talents cette année pourrait peut-être lui permettre de voir encore un peu plus haut.

Guerschon Yabusele

2,03 m, 20 ans, ailier-fort

A première vue, Yabusele a toutes les caractéristiques du joueur que s’arrachent les équipes NBA : un très jeune âge qui laisse entrevoir un énorme potentiel, une puissance physique peu commune, même chez des joueurs beaucoup plus expérimentés et une forte mobilité malgré son gros physique. En revanche, Yabusele manque de taille pour un joueur évoluant sur les postes 4 et 5, un peu à la manière d’un Kevin Séraphin. Son avenir en NBA à long terme passera donc peut-être par un repositionnement sur le poste 3. Guerschon a la vitesse nécessaire pour cela mais il devra améliorer son shoot et sa technique balle en main, ce qui n’est pas son point fort à l’heure actuelle.

Mais ses prestations cette saison avec Rouen, pour sa première véritable expérience de la Pro A ne sont pas passées inaperçues (11,5 pts, 6,9 rbds, 15,0 d’évaluation en 29 minutes). Les sites spécialisés lui prédisent une place en tout début de 2e tour mais qui sait, avec un peu de chance il pourrait remonter de quelques places histoire de bénéficier d’un contrat garanti.

Isaïa Cordinier

1,96 m, 19 ans, arrière

En passant d’Evreux à Denain l’été dernier, Cordinier a trouvé chez Jean-Christophe Prat le contexte idéal pour faire ses preuves. Résultat, avec plus de 20 minutes de temps de jeu moyen, ce fils d’un ancien international français de handball est devenu un vrai joueur de Pro B (10,8 pts, 3,6 rbds, 11,0 d’éval) et a remporté le trophée de la meilleure progression de la division cette année. Des performances qui lui ont permis de disputer le hoop summit où malheureusement, la sélection du reste du monde s’est faite désosser par les Etats-Unis (101-67) et le joueur, sans être vraiment mauvais, n’a pas réalisé une grande performance (8 pts à 2/9, 5 rbds, 3 bps).

Jusqu’à présent, aucun joueur n’a réussi à passer directement de la Pro B à la NBA mais Isaïa pourrait être le premier. Ses qualités athlétiques hors norme, un peu dans la même veine que Luwawu-Cabarrot, séduisent les scouts NBA et le joueur qui dispose d’une très grosse marge de progression, franchit les étapes rapidement. Si une place au premier tour semble hors de portée, il peut en revanche viser un spot aux environs du 40e choix, ce que lui prédisent la plupart des sites spécialisés.

Petr Cornelie

2,11 m, 20 ans, ailier-fort

Avec déjà deux saisons pleines dans les jambes en Pro A avec Le Mans, ainsi que deux expériences en coupe d’Europe, Cornelie est, des 4 candidats français, celui qui dispose du plus beau CV au niveau professionnel. Mais cela n’est pas la seule qualité du manceau. Son axe de progression de la saison dernière à l’actuelle est impressionnant (3,9 pts, 4,4 rbds, 7,7 d éval en 2015, 9,5 pts, 5,4 rbds, 11,4 d’évaluation cette année) et sa grande taille, forcément intrigue, surtout pour un poste 4. Car malgré ces centimètres, Cornelie est d’avantage un ailier-fort qu’un pivot, aidé en cela par sa technique, sa mobilité et son shoot extérieur déjà solide bien qu’encore perfectible (43,1% à 3-pts).

En revanche, il demeure encore très léger physiquement et aurait du mal à batailler dans les raquettes musclées de la NBA la saison prochaine, même au poste 4. Sans doute pour cela que son nom n’apparaît qu’en deuxième moitié de 2e tour selon les rumeurs. Mais un tel alliage de taille et de mobilité reste rare à ce niveau et son profil a tout du pari intéressant. Quelque chose nous dit donc qu’il pourrait être la bonne surprise de cette draft côté français.

par LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
05 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
80 – 60 Strasbourg
LNB TV
06 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
76 – 71 Monaco
LNB TV
07 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
82 – 89 Strasbourg
LNB TV
08 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
83 – 94 Monaco
LNB TV
09 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
79 – 85 Le Mans
LNB TV
13 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
81 – 77 Le Mans
LNB TV
15 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
77 – 87 Le Mans
LNB TV
18 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
84 – 72 Monaco
LNB TV
20 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
69 – 78 Monaco
LNB TV
24 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
74 – 76 Le Mans
LNB TV

Classement Pro A

Jeep® ÉLITE – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 74 25v - 9d
2 Strasbourg 71 24v - 10d
3 Le Mans 62 21v - 13d
4 Limoges 59 20v - 14d
5 Dijon 59 20v - 14d
6 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
7 Nanterre 56 19v - 15d
8 Pau-Lacq-Orthez 53 18v - 16d
9 Bourg-en-Bresse 50 17v - 17d
10 Levallois 48 16v - 18d
11 Le Portel 48 16v - 18d
12 Chalon/Saône 45 15v - 19d
13 Gravelines-Dunkerque 45 15v - 19d
14 Châlons-Reims 45 15v - 19d
15 Cholet 42 14v - 20d
16 Antibes 39 13v - 21d
17 Boulazac 36 12v - 22d
18 Hyères-Toulon 18 6v - 28d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
27 mai (PROB-Playoffs Accession)
60 – 73 Fos-sur-Mer
LNB TV
28 mai (PROB-Playoffs Accession)
77 – 76 Orléans
LNB TV
30 mai (PROB-Playoffs Accession)
85 – 86 Rouen
LNB TV
02 juin (PROB-Playoffs Accession)
83 – 36 Lille
LNB TV
79 – 75 Rouen
LNB TV
04 juin (PROB-Playoffs Accession)
70 – 92 Fos-sur-Mer
LNB TV
77 – 52 Roanne
LNB TV
07 juin (PROB-Playoffs Accession)
71 – 55 Lille
LNB TV
11 juin (PROB-Playoffs Accession)
68 – 72 Fos-sur-Mer
LNB TV
14 juin (PROB-Playoffs Accession)
76 – 70 Roanne
LNB TV

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Blois 80 27v - 7d
2 Roanne 77 26v - 8d
3 Orléans 74 25v - 9d
4 Fos-sur-Mer 71 24v - 10d
5 Lille 68 23v - 11d
6 Saint-Chamond 65 22v - 12d
7 Nancy 56 19v - 15d
8 Rouen 50 17v - 17d
9 Evreux 48 16v - 18d
10 Denain 48 16v - 18d
11 Aix-Maurienne 45 15v - 19d
12 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
13 Nantes 36 12v - 22d
14 Caen 36 12v - 22d
15 Quimper 33 11v - 23d
16 Poitiers 33 11v - 23d
17 Le Havre 30 10v - 24d
18 Charleville-Mézières 18 6v - 28d

Matches TV

BILLETTERIE